Bientôt 2010 et toujours pas de copie de jeux PS3…

Général

Par le

20090920_pb

Mais où sont les copies de jeux PS3? C’est en substance une des questions que je me suis posé suite à la lecture de cet article. Si les dernières consoles portables comme la PSP ou la DS se vendent grâce à la copie de jeux, si la PS2 et la Xbox ont aussi connu leurs heures de gloire grâce à leur perméabilité, il n’en est rien pour la PS3. La Xbox 360 bénéficie elle toujours d’une petite porte dérobée (les possibilités sont moindres avec le online). Petite analyse.

Alors certes, la PS3 a fait le pari du blu-ray. La lecture est moins bonne que celle d’un dvd, cela va moins vite et cela embête surtout les développeurs. Ce qui a fait la force des copies, c’est surtout la démocratisation du graveur de dvd qui a vite pris son envol. Aujourd’hui, un graveur dvd vous coûtera une cinquantaine d’euro alors que le graveur blu-ray (qui ne court pas les rues) se trouve à plus de deux cents euro (LG fnac.com). Un dvd vierge est moins cher qu’un blu-ray mais les prix de ce dernier baissent.

Niveau logistique, rien n’est impossible même si l’achat d’un graveur est potentiellement un frein. Mais niveau technique? C’est là que cela devient intéressant. On voit certains articles revenir de manière cyclique sur le ouaib annonçant un « iso loader ». Pourtant, visiblement personne n’a encore réussi à passer les sécurités du firmware de la PS3. Sony n’en est pas à son coup d’essai mais les firmwares développés pour la PSP tombent un à un. Alors qu’ont de plus ceux de la PS3?

Difficile à dire vraiment. Les commentaires des teams connues (Pandora, Dark-Alex…) sont aux abonnés absents depuis 2008. Les derniers « iso loaders » se sont tous avérés être des fakes (Slump, Ferrox…). Et aucun projet en cours n’a l’air d’être vraiment suivi.

Restent les puces qui ont proliféré sur PS2, Xbox et 360 et aujourd’hui sur la Wii. Cette dernière se laisse faire tranquillement et contribue à l’explosion des ventes de la console, chose qui n’a pas l’air de déplaire à Nintendo. L’histoire se répète.

Donc on peut penser que la vente de jeux PS3 et 360 a de beaux jours devant elle. Surtout que les joueurs sont tenus avec les vérifications en ligne, incontournables aujourd’hui (et qui se démocratisent sur pécé). Et vu la qualité des jeux multijoueurs, il serait dommage de s’en passer. Alors on se dirigerait vraiment vers la fin de la piraterie vidéoludique?