8,5% du trafic de l’internet mondial se fait via un mobile

Smartphone

Par Membre rédacteur le

Une étude récente menée par StatCounter, société spécialisée dans l’analyse et les mesures des statistiques liées à l’internet arrive à la conclusion que 8,5% du trafic internet mondial se ferait à l’aide d’un téléphone mobile.

L’étude prend soin de préciser qu’il ne s’agit strictement que des terminaux mobiles, exit donc les tablettes et autres consoles de jeux connectées au web, le domaine d’application de ces résultats s’arrête aux téléphones mobiles classiques et aux smartphones.

Nos confrères de slahgear ont raison de s’indigner contre certaines rédaction ici et là qui minimisent la portée de l’étude en soulignant que les mobiles ne représentent « que » 8,5% du trafic total de l’internet. En effet, il y a un an, lors de la précédente étude menée par StatCounter, ce même trafic était de 4,3% et l’année 2009 n’enregistrait que 1,6% toujours selon la même étude et le même domaine d’application.

En deux ans environs, le volume de trafic de l’internet représenté par les mobiles dans le monde a augmenté de façon drastique (notamment une augmentation de 100% entre 2010 et 2011) et si la tendance se poursuit, ce qui selon nous ne devrait pas représenter une surprise aussi grande que l’annonce de Star Wars en 3D, nous pourrions très bien constater dans un futur relativement proche un pourcentage à deux chiffres du trafic internet lié aux téléphones mobiles.

L’étude nous permet également de constater que dans les pays émergents, où les ordinateurs ne sont pas accessibles dans la majorité des foyers, le téléphone mobile représente le moyen privilégié afin d’accéder aux ressources (de moins en moins accessibles au vu des récentes actualités) du web.

Enfin, StatCounter met en lumière un autre indicateur, celui de l’influence des constructeurs sur les habitudes de navigation des utilisateurs : Apple, toujours derrière Nokia en ce qui concerne le marché des téléphones mobiles tous secteurs confondus (smartphone, feature phones, terminaux de la précédente génération), parvient néanmoins à créer chez ses clients une dynamique consommatrice de données et Samsung, RIM et HTC sont également à l’origine de la forte croissance du trafic internet en mobilité.

Et vous, surfez vous plus souvent sur votre mobile ou sur votre ordinateur, ces chiffres vous paraissent-t-ils parlants ?

Source: Source