Un internaute sur deux serait un pirate…

Business

Par Moe le

La Business Software Alliance (un groupe de lobbyistes qui compte parmi ses membres Apple, Microsoft mais aussi Adobe pour ne citer qu’eux) vient de publier pour la première fois une étude menée sur le piratage.

C’est à l’occasion du neuvième rendez vous annuel sur le piratage de logiciels informatiques que l’étude a été rendue publique.

Sur un échantillon de 15 000 personnes à travers 33 pays, l’étude s’est concentrée sur une problématique simple :

A quelle fréquence faites vous l’acquisition de logiciels piratés ou sans accord de licence valide ?

Face à cette interrogation, 57% des sondés ont répondu qu’ils téléchargent des logiciels piratés (l’étude ne précise pas la proportion des véritables pirates qui diffusent les logiciels concernés). Ce chiffre est en nette augmentation par rapport à une estimation de 2011 où le piratage à travers le monde s’élevait (selon BSA) à 42%.

Le groupe souligne que ce comportement généralisé représente un manque à gagner pour l’industrie du logiciel de l’ordre de 63,4 milliards de dollars… par an.

L’étude précise également que les “pirates réguliers”, comprendre ceux qui téléchargent illégalement de manière quotidienne ou occasionnelle installent 55% de programmes en plus sur leur ordinateur par rapport à un individu qui n’aurait jamais piraté.

Nul doute que la BSA saura rentabiliser son étude sous un spectre alarmant sans pour autant répondre précisément aux attentes des éditeurs d’un côté mais aussi des consommateurs de l’autre.

Le reste du rapport est disponible ici (en anglais)

Des progrès à faire sur l'illustration de sujets ...
Source: Source

56 réponses à “Un internaute sur deux serait un pirate…”

  1. Un internaute sur deux… Loin de moi l’idée de troller, mais la, c’est risible. Les mots « Geek » et « pirate » sont entrés dans le vocabulaire, et la tendance est de s’y référer. Pourtant, les gens sont loins d’être expert…
    Les gars, télécharger une .iso sur le net ne fait pas de vous un hacker ! Par contre, si vous développez votre propre OS, découvrez (découvrir, pas seulement exploiter via Backtrack…) une faille, etc., là, vous en êtes !

  2. Pirater plus pour consommer plus…
    Mais quand les dirigeants à la tête de ces entreprises le comprendrons, il y aura des DVD gravés qui couleront sous les ponts.

  3. @Marvell “Un internaute sur deux… Loin de moi l’idée de troller, mais la, c’est risible. Les mots « Geek » et « pirate » sont entrés dans le vocabulaire, et la tendance est de s’y référer. Pourtant, les gens sont loins d’être expert…
    Les gars, télécharger une .iso sur le net ne fait pas de vous un hacker ! Par contre, si vous développez votre propre OS, découvrez (découvrir, pas seulement exploiter via Backtrack…) une faille, etc., là, vous en êtes !”

    Je cite : “Face à cette interrogation, 57% des sondés ont répondu qu’ils téléchargent des logiciels piratés (l’étude ne précise pas la proportion les véritables pirates qui diffusent les logiciels concernés).”

  4. En quoi developper un OS fait de toi un hacker ? Que tu me dise que cela fait de toi un boss de la programmation pourquoi pas ? Mais de la à dire un hacker ?

  5. Je penchais plutôt pour 25 ou 33% mais c’est tout à fait plausible.

    A moins que certaines personnes aient répondu oui mais en réalité récuppèrent plus de 200 Go en film et séries par mois que les gens comme *oi font passer.

  6. Personnellement, la majorité des jeux que je pirate, soit je les achètes dans les semaines qui suivent, soit je les désinstalle. Pour le reste des logiciels si je les pirates, c’est que j’en ai un usage occasionnel alors pas de scrupule le faire. Et quand je trouve des alternative libre ou open source, je prend ! Pas de Crosoft office sur mon pc, Libre Office fais mieux. Mon seul piratage ou je suis assez malhonnête c’est pour mon Windows, mais je trouve le prix clairement abusé donc je n’ai pas de remord !

    Draco, puis un piratage c’est pas une vente en moins. Pas plus pour les logiciels que pour la musique ou les films !

  7. On veut tuer le piratage ne bonne fois pour toutes ? Allez ! Un milliard de taulards avec une peine pire que pour un violeur et on n’en reparle plus.

  8. Le pirate, selon le dico c’est celui qui fait sauter la protection d’un logiciel, en créant un crak, on keygen, ou autre.
    Celui qui télécharge un logiciel piraté n’est pas un pirate, juste un téléchargeur.
    Il faudrait juste qu’il utilisent un vocabulaire un peut plus juste…
    Et qu’ils arrètent de parler de “manque a gagner”, c’est une expression qui, placée dans leur contexte, est toujours faux, mauvaise langue, et débile.
    Non monsieur, ce n’est pas par ce que je télécharge windows ultimate en le préférant au familial, ou photoshop que je préfère à aint, que j’aurai payé ces logiciels…

  9. C’est clair que si pour X raison demain je n’avait plus la possibilité de télécharger illégalement que j’achèterai des centaines voir milliers d’euros de films et séries par mois.

    Donc, non, ce n’est pas un manque à gagner.

  10. Je n’aurais aucun scrupule a “pirater” tant que les lobby n’auront aucun scrupule a nous enc**** 😡

  11. @Opinion : J’allais faire la même remarque. La quantité de logiciels piratés ne quantifie pas le manque à gagner.

    Si demain les gentils distributeurs de logiciels trouvaient un moyen 100% fiable d’empêcher l’utilisation d’un logiciel piraté, ben c’est pas pour autant que je vais dépenser 10 000 roros pour des logiciels de CAD ou des suites. Je vais juste m’en passer.

    Ça poussera peut-être les écoles à fournir systématiquement des licences valides, tient. ^^
    Et ça vaut aussi pour le reste, vu le nombre de films “piratés” que je regarde, je n’aurais de toute façon pas les moyens d’acheter les DVD, je serais juste moins cultivé.

    Tout ça pour dire : Je préfère être un méchant “pirate” cultivé et compétent (parlant de CAD, etc), qu’un pauvre ignorant et incompétent. :((

  12. Un manque a gagner de 63 milliard, ça me fait bien rire, ils n’ont toujours pas compris qu’un logiciel piraté ce n’est pas un logiciel qui aurait été acheté. Tout le monde a un photoshop, mais personne n’aurait mis 1000 euros pour l’acheter. Donc ce chiffre est totalement bidon.

  13. De toutes façons, j’achèterais jamais un seul logiciel tant que y’aura une alternative libre et meilleur.

    Non mais, 70€ pour Windows alors qu’un système GNU/Linux fait la même chose (voir mieux dans certains cas) que lui ?
    Non mais, 70€ pour Microsoft Office/Word/Excel/etc, alors que LaTex fait la même chose en bien mieux et librement.
    Non mais, 2000€ pour une CS5 Masterjesaispasque de Photoshop alors que tu peux faire la même chose avec Gimp ?

    On m’encule, je vous encule 🙂

  14. Si, si , j’insiste, Z’etes mignon. Le “c’est pas parce que je l ai que je l aurai payé” c’est juste d’une hypocrisie sans nom! Si tu t es fais chier à le telecharger et le cracker le soft , c est que t en avais besoin….. ou alors trop con pour voir qu il y a des soft open source qui font le meme boulot comme gimp … hein Androgeek!
    Le top c est le magnifique “véritables pirates qui diffusent les logiciels concernés” de Moe. Tu te rassures en te disant que t es pas un véritable pirate! 🙂

  15. Oh bin oui, Linux/GIMP/Openoffice… faites tourner un cabinet d’archi, un groupe de designers ou simplement un photographe indépendant la dessus, on en reparle. Désolé messieurs, ce n’est pas parce que vous n’en avez pas l’utilité que personne n’a de raison de s’en servir.

    Et oui, la qualité ça coûte cher. Il va falloir s’y faire.

  16. En parlant de la CAD, au lycée ils nous fournissent de quoi avoir une clé valide pour Solidworks. Mais “l’informaticien”, si je puis dire, nous a ramener 6/7 feuilles avec “Comment obtenir une License Solidwork”
    C’est bien sympa, et même inutile vu qu’un lien vers la page de Solidwork aurait suffit, mais il faut envoyer un mail avec l’adresse administratif du lycée… que bien sur pas grand monde connais.
    Un coups sur les torrents, en 2 heures c’est téléchargé, pas besoin de perdre 3 semaines (really) pour avoir un rendez-vous avec le proviseur pour voir ça.
    Niveau organisation, y a mieux quoi 😀

  17. Moi j’utilise le VoD
    pour ceux qui ne savent pas , regardé un film sur internet légalement.

    pour 7€ j’ai pu regarder le film Hulk en entier et en qualité DVD.
    De plus , je peu le visualisé tant que je veut pendant 48H.

    Greg

  18. C’est alarmant! Avec le prix des licences, 57% des internautes en sont réduit à télécharger des versions cracké! Arrêtons le massacre, baissons les prix des logiciels 😉

  19. @ Mathieu : je pense humblement que c’est toi qui te trompes , pour de simples préférences et /ou habitudes d’utilisation que ce soit dans un cadre professionnel ou ludique je peux être amené à télécharger un logiciel et son crack si je n’ai pas le moyens de me le payer mais que j’y suis familier et tu peux bien apporter toute ta science et tes certitudes et prétendre que je suis con de le faire malgré qu’il y ait des softs gratuits , je le fais et je suis loin d’être le seul … dans la réalité l’argent ne tombe pas des fenêtres tu sais donc c’est un frein suffisant et les alternatives ma fois selon le domaines , s’habituer à un nouveau logiciel ca se fait ou pas , et je ne vois pas ce qu’il y a de logique ou non la dedans , ce pas parce que c’est ta vision que c’est forcément celle des autres … et puis il n’y a pas deux logiciels identiques , parfois les différences sont anecdotiques je te l’accorde mais selon l’utilisation que tu comptes en faire ca peut suffir à orienter ton choix vers un plutôt qu’un autre .

  20. C’est beaucoup trop peu. Il faudrait faire une campagne de sensibilisation visant à éclairer les citoyens sur le bienfaits du piratage.

  21. Ce qui me rend triste c’est que dans bien des cas, les gens piratent des logiciels bien trop complet pour eux, ils se plaignent que Photoshop ou plein d’autres logiciels coûtent trop chère, mais il n’utiliseront même pas 10% du logiciel, alors que d’un coté, on a des logiciels à 10-20€ voir gratuit qui conviendrait parfaitement à ces personnes.
    Moi je pense que c’est pour ces personnes qu’est le manque à gagner, mais la culture du piratage est bien trop forte et c’est dommage pour ces personnes.

  22. oui cessons avec la formule complètement fausse :
    ” un logiiciel piraté = un achat manqué ” : c’est totalement faux !

    Y’a une autre formule beaucoup plus vraie :
    ” un logiciel incrackable est loin d’être forcément acheté ! ”
    les bureaucrates faut suivre un peu l’actualité depuis 30 ans concernant la diffiulté à vendre n’importe quel produit. Alors en plus un produit dont le prix est à au moins 3 chiffres……

    donc moi je dis méthode pour respecter les droits d’hauteur :
    1. volets à 0°
    2. garder le cap à 0° sur l’horizon et vol en palier.

  23. Déjà si les entreprise payent les logiciels c’est un pas. Je ne vois pas trop pourquoi un particulier aurait besoin de photoshop ou Autocad, à priori les versions libres sont suffisantes. Je ne crois pas que cela porte préjudice à Adobe ou Autodesk parce qu’ils n’avaient aucune chance de vendre le logiciel dans ce cadre et que cela leur permet d’être “standards”.
    Le même raisonnement s’applique au produits Microsoft d’ailleurs.
    Pour le contenu culturel, on a clairement une limite vite atteinte dans nos dépenses sur ce point …

  24. Télécharger un contenu qui a couté en développement, en marketing, en logistique c’est du vol. Ok.

    – Payer une version dématérialisée au même prix que la version boite: c’est du vol.

    – Convertir 70$ = 70€: c’est du vol.

    – Ne pouvoir installer plus de 3 foisun logiciel que l’on a payé: c’est du vol.

    – Devoir racheter une licence pour installer un logiciel que l’on possède: c’est du vol.

    – Faire payer plus de 100€ pour des licences indispensables aux étudiants (Photoshop, Office, Windows (ok c’est un luxe mais perso, je dois pas être le seul, je m’y connais pas assez pour être bien sur un OS comme linux))

    – Obliger les joueurs à lier un compte à un numéro de série pour tuer le marché de l’occasion: c’est du vol.

    La liste peut continuer un moment.

    Que les industriels soient exemplaire dans leurs pratiques commerciales et seulement alors les consommateurs le seront. En attendant, autant un mec peut obtenir un logiciel ou un jeu sans payer, autant une boite peut pas obliger les gens à acheter. Autrement dit, on peut se passer d’eux, l’inverse n’est pas vrai. À eux de réfléchir.

  25. @Flake, J’arrive un peu tard, mais dans son origine, “hacker” à été détourné.
    ça signifie bidouilleur, ce sont grâce aux premier hacker qu’il y a eu des améliorations, et ce, même avant l’arrivé d’internet.
    C’était des gens qui voulait comprendre comment tel ou tel chose electronique fonctionnait, on leur doit beaucoup.

    Aujourd’hui… Quand on dit “hackeur” on pense au mec qui pénètre ton ordinateur et tout et tout :/

  26. Assertion totalement bidon !

    En France on a hadaubie et donc il n’y a plus aucun pirate, ou alors tout au plus un ou deux gus dans un garage, qui ne sait pas véritablement ce qu’il fait, ce pauvre fou !

  27. c’est vrai que tout le monde a les moyens de se payer la suit photoshop a 1000 euro….

    Nul doute que si les gens ne le “piratait” pas ils l’aurai acheter ce prix pour retoucher les photos de mémé à la plage…..

    C’est comme avec la PSP comme je me rappelle bien on a ammassé un catalogue de plus de 120 jeux “pirates” mais je n’en ai acheté “que” 30….alors oui je ne les ai pas tous payé mais parler de manque à gagné alors que payer ces 70 jeux en plus m’aurai couté environ 2500/3000 euros…..de toute façon je n’ai pas les moyens…

    je pense que beaucoup de “pirates” sont dans ce cas la ou ils achète leeur maximum mais piratent ce qu’ils sont incappables de payer ou ce qui ne vaut de toute façon pas la peine d’être acheté (qui a dit Mass effect 3 ?)

  28. bof… personnellement…. je m’en fou.
    Tant que les major n’auront pas compris que le monde à évolué… bah leur logiciel se feront piraté.
    Ceux qui sont pas piratable seront un échec commercial. C’est tout.
    Le jours où windows deviendra incracable (lawl…) alors quand les gens devrons réinstaller windows pour x ou y raison et qu’ils se rendront compte que la licence… c’est 150€… car ils ont plus de boite qui contient la clé d’activation… bah ils chercheront ailleurs…
    combien de personne j’ai envoyé sur Ubuntu grâce à ça…
    même Apple propose son OS moins chère que windows… (je parle du logiciel… pas du matériel hein ^^)
    Désolé, mais je suis plus enclin à dépenser 25€ pour un OS complet (et aussi bancale mais pas trop…) que 80-100€ pour une maj bancale au début tout cours… (ça me fait mal de dire que Apple est moins chère sérieux x))

    et le manque a gagné… ce qu’ils gagnent, c’est parce que les pro/privé/indus ne connnaissent pas les versions open source et gratuit !!! il y a pratiquement toujours une alternatif gratuit à ce qui est payant… juste que le payant à derrière lui le marketing… la renomé…
    Gimp est tout aussi puissance que photoshop pour 90% des personnes normaux qui s’en servent… (genre pour retoucher une photo de mamie du cantal à la plage..) sauf que sur ces 90%… 99% d’entre eux ne savent pas que Gimp existe…
    et je préfère faire des dons (j’en fait souvent) du montant que je peux pour un truc qui me convient et que je me sert souvent que plutôt m’imposer des sommes… (qui sont horbitant…)
    et chamalolo : +1000…

  29. Non, un pirate est un marin qui navigue sous l’égide du pavillon noir !! enfin voyons !!
    Il s’agirait peut être d’arrêter de jouer sur les mots et de recentrer votre débat stérile sur l’essentiel du sujet. non pas l’appellation que l’on doit donner à celui qui télécharge un mp3 tous les trois mois ou encore celui qui braque les données sensibles d’interpol. non rien de tout ça.
    seulement de constater à quel point il s’est banalisé depuis des années que la consommation des biens culturels n’était plus à l’image d’il y a 30 ans, que 30 ans de technologies en tout genre pour protéger les logiciels ne seront pas venus à bout d’une pratique qui se démocratise et aurait même tendance à devenir une pratique de consommation courante.

    ce n’est pas à nous de tirer le bilan d’une telle analyse mais aux industries du logiciel de comprendre que le modèle économique d’il y a 30 ans n’est surement plus viable aujourd’hui.

  30. J’ai bien aimer les petits icebergs en présentation

    Gros message subliminal : Le piratage = danger pour la planète
    Pirates = assassins de petits phoques….

  31. “L’étude précise également que les « pirates réguliers », comprendre ceux qui téléchargent illégalement de manière quotidienne ou occasionnelle installent 55% de programmes en plus sur leur ordinateur par rapport à un individu qui n’aurait jamais piraté.”

    Ce qui prouve selon moi que le “manque à gagner” n’est pas pas calculé de façon pertinente puisque si ces “pirates” ne téléchargeait pas ces logiciels, une majeur partie d’entre eux ne les achèteraient pas non plus!!!

  32. @chamalolo
    “Que les industriels soient exemplaire dans leurs pratiques commerciales et seulement alors les consommateurs le seront.”

    Même avec des industriels exemplaires il y aura toujours des pirates, peut-être moins, mais toujours une part assez importante. Du coup ils préfèrent faire les escrocs ça doit rapporter plus.

    Il faut “juste” repenser et adapter le numérique avec notre époque.
    Et aussi arrêter de se voiler la face, on ne vivra jamais en harmonie, il y aura toujours des points de désaccords.

  33. Le titre devrait plutôt ressembler à “Un internaute sur deux utilise des logiciels piratés”, nous ne sommes pas réellement des pirates mais des utilisateurs de ressources modifiées par des pirates.

    Mis à part ça, merci pour l’article, et merci le JDG 🙂

  34. “Le groupe souligne que ce comportement généralisé représente un manque à gagner pour l’industrie du logiciel de l’ordre de 63,4 milliards de dollars… par an.”
    Conclusion complètement ridicule qui montre a quel point l’orientation de l’enquête l’est tout autant : comme ils le disent eux-même, le pirate télécharge plus de logiciel que le non pirate. S’il devait les acheter, il n’en achèterait donc très probablement pas plus de la moitié. En fait ce serait probablement largement moins vu le coût du moindre soft… Arf mince, on tiens le bout du problème…

  35. bof en faite on paie une taxe sur la copie privée exorbitante, mais pirater c’est mal ? d’accord si j’ai bien compris j’achète ma voiture mais j’ai pas le droite de mettre de l’essence dedans !!! cool je vais la ranger dans le garage ça fera joli.
    manque à gagner lol, et ce qu’il gagne avec cette taxe ? c’est quoi ?

    depuis l’invention de la cassette audio en faite le monde pirate si j’ai bien compris. (vu qu’on pouvais enregistrer la musique/radio dessus.) (sans parler des cassette vidéo(je fais des parenthèses double 🙂 ))

    on a juste changer radio/pc ; cassette/Disque dur-DVD-CD-carte mémoire etc…

    à l’époque on parlait pas de manque à gagner… 😡

  36. Ba oui il faudrait qu’il comprenne qu’interdire ç quelqu’un de telecharger un logiciel a 50 euros sa serre à rien. C’est pas pour autant qu’il ira l’acheter. C’est trop cher, même les version dématérialisées
    ////
    http://www.betterdreams.fr | Application Iphone & Android

  37. Le mot pirate n’est cependant pas péjoratif. Un salaud est celui qui va commencer à pirater des comptes Msn et Facebook, voler de l’argent à des anonymes, vendre de la musique et des films illégalement via des réseaux peer-to-peer. Rien à voir avec des gens honnêtes qui piratent sur Peer-to-peer films, musique et jeux même si de nos jours ils ont un peu tord de le faire sachant qu’avec le Realplayer il est possible de télécharger des films gratuits sur Youtube par exemple et convertir les clips en Mp3 aussi. Pourquoi prendre le risque de se faire griller bien qu’il y aurait des choses que l’on ne trouve pas sur une plate-forme légale pour autant Dailymotion et Youtube ont bien évolué en la matière aussi. Il faut néanmoins développer de mieux en mieux le téléchargement légal ainsi que le streaming et ne pas laisser le monopole à Apple et Deezer.

  38. Bof ces chiffres sont peut-être bidons…
    il y a beaucoup qui préfèrent les logiciels open source
    que les logiciels marketeux qui coûtent chère comme Adobe au prix exorbitant
    que les consommateurs normaux pensent et disent les mêmes avis !

    Les consommateurs normaux sont décidé de télécharger
    certains logiciels onéreux pour économiser quelques euros
    ou bien dépenser un peu pour acheter certains logiciels au prix raisonnable…
    ce n’est pas nous qu’on doit acheter les logiciels onéreux mais c’est aux entreprises
    qui doivent revoir les prix de ses logiciels….

    le mot “pirate” ,il n’y a rien à voir avec les consommateurs normaux
    sauf certains savent faire comme Moe a dit ça :
    « Par contre, si vous développez votre propre OS, découvrez (découvrir, pas seulement exploiter via Backtrack…) une faille, etc., là, vous en êtes ! »

  39. Rien de choquant à cela bien au contraire. Il faut savoir toutefois qu’avec le Realplayer il est possible de télécharger les vidéos de Youtube et de Dailymotion gratuitement et légalement. Là où ça peut poser problème c’est par rapport aux droits d’auteurs de certains ayants droits. Il y a aussi Youtube converter qui permet de transférer une vidéo youtube en Mp3. Si en disant cela je peux dissuader des personnes d’aller sur des plates-formes Peer-to-peer sur lesquelles je suis allé il y a de ça six ans mais plus maintenant. Il est bien plus facile et ça ne risque rien du tout vis-à-vis des lois Dadvsi et Hadopi (qui sera abrogée prochainement) de faire ça au même titre que l’on peut évidemment copier des programmes TV. Maintenant il faut encourager le téléchargement légal et payant et faire en sorte qu’Itunes n’en est pas le monopole. Je trouve que la carte Deezer pour 20 euros par mois en streaming illimité est pas mal. Moins bien pour les artistes qui n’empocheront pas tant qu’ça mais quand même avec des bonnes enceintes on peut profiter des dernières nouveautés je trouve ça pas mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *