[M-R] Safari : Google proche d’une amende de 22,5 millions de dollars

Sur le web

Par Membre rédacteur le

Article écrit par Rémi Mrozek 

En début d’année, le Wall Street Journal dévoilait que la firme Californienne avait outrepassé les protections du navigateur d’Apple, Safari, en interrompant le contrôle des cookies par l’utilisateur. Un cookie est un témoin de connexion utilisé pour une authentification, une session ou pour stocker une information spécifique sur l’utilisateur, préférences d’un site ou le contenu d’un panier d’achat électronique, la vie privée de l’utilisateur en soi.

Des études ont démontré que Google récupérait à l’insu des utilisateurs de Safari, ces fameux cookies. Suite à ça, l’association des consommateurs Watchdog a déposé une plainte devant la Federal Trade Commission (FTC), pour avoir fait de fausses déclarations auprès des utilisateurs Safari, concernant le fait qu’ils pouvaient contrôler la collecte de leurs données et veiller à ce que leurs cookies soient bloqués. Par ailleurs, en octobre 2011, Google avait conclu un accord avec la FTC, qui stipulait que la firme de Mountain View s’engageait à ne pas faire de fausses déclarations sur les règles de la vie privée. La FTC a donc reconnu que Google avait violé ces promesses de confidentialités aux consommateurs par le biais de méthodes douteuses (de pirates).

Il y a environ deux mois, Bloomberg affirmait que la firme Californienne s’exposait à une amende maximale de 16 000$ par jour et par violation. Pour éviter une peine trop lourde pour la firme, cette dernière avait engagé des négociations avec la FTC, mais sans grand succès d’après les dernières nouvelles. En effet, il y a quelques de temps de cela, la somme semblait atteindre les 10 millions de dollars. Mais d’après le Wall Street Journal, cette dernière serait multipliée par 2 et atteindrait les 22,5 millions de dollars ! Jamais une sanction aussi radicale n’avait été imposée par la Federal Trade Commission.

Google Safari

Source: Source