Non, Anonymous n’est pas une marque

Sur le web

Par Pierre le

Souvenez-vous, il y a deux jours, se répandait sur le web l’information concernant le dépôt du nom, du logo et du slogan d’Anonymous auprès de l’INPI. C’est une société française qui est à l’origine de ces dépôts, Early Flicker. Ils ont été enregistrés auprès de l’INPI pour une utilisation sur des vêtements notamment. La réaction du collectif d’hacktivistes n’a pas traîné, puisqu’ils viennent de dévoiler une vidéo qui sert d’avertissement à Early Flicker.

Dans cette vidéo, Anonymous clame qu’une idée n’est pas à vendre, et met en garde le patron d’Early Flicker :

Notre logo et notre slogan ont été détournés par une société marketing à des fins peu scrupuleuses. Le gérant de la société Early Flicker a usurpé nos symboles en les enregistrant comme marques déposées auprès de l’INPI afin de les utiliser pour leur business. Anonymous, soucieux de la liberté d’expression, exige [du patron de la société] qu’il retire ces marques déposées de sa société, sous peine de déchaîner notre colère.

Le message a le mérite d’être clair. De son côté, le patron d’Early Flicker a tenté de s’expliquer avec Anonymous, dans un message publié sur Global Relay :

En aucun cas je ne revendique l’appartenance de ces slogans et de ces logos. […] Cela étant dit, dès les débuts de mon site web, de nombreux particuliers m’ont soumis des logos faisant référence à Anonymous. Bien évidemment en tant que professionnel je me dois de vérifier avant d’accepter un modèle, que celui-ci n’a pas été déposé, ce que j’ai fait, consciencieusement, après chaque commande. Comprenez bien que jusqu’à présent mes seules prérogatives étaient de ne pas avoir d’ennui… Il m’est venu à l’esprit qu’une fois ces logos déposés je pourrais les proposer la conscience tranquille, et aider en cela à promouvoir votre mouvement et pourquoi pas même à permettre à vos propres membres d’en profiter. Comme vous pouvez le voir, mon site est petit, les t-shirts ne sont pas chers, il n’est pas question ici de faire un gros bénéfice. […] Il est évident pour moi que ces logos n’appartiennent à personne, et tant qu’ils seront déposés chez moi, il n’y aucun risque que cela change, cela n’a jamais été mon objectif. Si cela avait été le cas, je mériterais sans aucun doute les noms d’oiseaux qui me parviennent par mail. J’espère que vous comprenez mieux maintenant les aboutissants de ma démarche, à savoir propager des produits à l’effigie du mouvement, et en quelques sorte protéger ses logos et slogans afin que tout le monde puisse continuer à répandre ces principes.

Le message se termine par une demande de médiation, le patron d’Early Flicker souhaite que l’histoire se termine de manière diplomatique et intelligente. Quoi qu’il en soit, dès la médiatisation de l’affaire, il était certain que le collectif d’activistes web réagissent à ce dépôt. Bref, Anonymous n’est pas une marque, et les « membres » comptent bien le faire savoir.

Source: Source