Texas Instrument licencie et se retire du marché grand public

Business

Par Moe le

Alors que NVIDIA ou encore Qualcomm affichent une santé de fer, le troisième constructeur de SoC Texas Instrument procède à des restructurations afin de passer l’hiver réaliser des économies sur le long terme.



Dans un communiqué officiel publié hier par la société, il est fait mention de 1700 suppressions de postes ainsi que l’abandon du marché des SoC pour tablettes et smartphones au profit du secteur de l’embarqué.

Auparavant membre du trio de constructeur trié sur le volet par Microsoft dans le cadre de la conception de terminaux sous Windows RT, Texas Instrument doit revoir à la baisse ses ambitions et espère économiser jusqu’à 450 millions de dollars par an grâce à ce changement de stratégie.

Cette annonce pourrait potentiellement concerner le territoire français puisque depuis plus de 50 ans, Texas Instrument est fermement implanté en région PACA, précisément à Sophia Antipolis.

On pense donc logiquement aux plus de 600 employés basés à Villeneuve-Loubet ainsi qu’aux emplois indirects potentiellement impactés par cette annonce.

Le coût de cette restructuration devrait s’élever à 325 millions de dollars, somme impactée sur le troisième trimestre fiscal de la société.

Source: Source