Motorola Mobility : Google tue petit à petit le constructeur

Business

Par Moe le

Google vient de fermer les sites web internationaux du constructeur Motorola Mobility dans une volonté de réduire au strict minimum les coûts de fonctionnement de la marque. L’Asie, l’Europe ainsi que l’Afrique sont concernés par ces fermetures et cette décision s’inscrit dans la réduction d’effectif commandée par le groupe en milieu d’année.

Eric Shmidt : Motorola Mobility gardera son indépendance

Le doute n’est plus permis quant à l’avenir de Motorola à l’international comme sur le marché américain : la marque précise qu’elle continuera d’assurer le service après-vente de ses terminaux à travers le monde ce qui indique que la division Motorola Mobility US prendra en charge l’essentiel des demandes et que cette même division aura la lourde tâche de prendre en charge la transition jusqu’au démantèlement effectif de la marque.

Source: Source