Apple se sépare d’un de ses fournisseurs qui employait des mineurs

Apple

Par Pierre le

Les usines qui fabriquent les composants d’Apple, Foxconn en tête, sont souvent critiqués pour leurs méthodes de travail assez douteuses. Dans ces accusations, Apple est souvent ciblé, accusant de fermer les yeux sur le droit du travail. Aujourd’hui, la firme de Cupertino prouve qu’elle est tout de même regardante sur ses sous-traitants, puisqu’elle vient de couper court à un partenariat avec une usine faisant travailler des mineurs.

Apple-Logo-Espace

Guangdong Real Faith Pingzhou Electronics ne fabriquera donc plus de composants pour Apple. L’entreprise serait en effet coupable de faire travailler des enfants en toute illégalité. Pire, la firme aidait les parents à falsifier les dossiers des nouvelles recrues afin de leur faire atteindre artificiellement l’âge légal.

Après de vives critiques, Apple s’est efforcé à purger les usines ne respectant pas le droit du travail et ce en augmentant les contrôles. La firme indique ainsi que les contrôles, déjà renforcés en 2012, vont être plus nombreux en 2013.

Rappelons qu’Apple n’est pas la seule entreprise à avoir employé des sous-traitants peu respectueux sur le droit du travail. Fin 2012, Nintendo a accusé Foxconn de faire travailler des enfants, tout comme Samsung.

Source: Source