EA : “La violence est un problème à prendre en compte”

Par Cyril le

Le PDG d'Electronic Arts estime que l'opinion du grand public sur les jeux vidéo est plus problématique que la violence qui peut y figurer. Dans sa...

Le PDG d’Electronic Arts estime que l’opinion du grand public sur les jeux vidéo est plus problématique que la violence qui peut y figurer.

dead-space-violence

Dans sa conférence destinée aux investisseurs, John Riccitiello a déclaré qu’Electronic Arts ne pouvait pas ignorer le problème de la désignation de la violence des jeux vidéo comme bouc émissaire :

Bien qu’il puisse en réalité ne pas y avoir de problème, la dénonciation qui a lieu dans la presse montre bien que la violence dans les jeux est perçue comme tel. Nous devons combattre cet état de fait.
L’industrie qui est la nôtre a déjà dû faire face à ce type d’accusation et le fera encore dans le futur. Nous sommes responsables, matures, et nous avons bien l’intention d’apporter une réponse à cette question.

Un problème qui serait avant tout celui de la perception qu’à le grand public des jeux vidéo à en croire le PDG d’EA. Un point de vue qui est globalement partagé par les développeurs, comme l’explique Rob Fulop, qui connait bien le problème pour avoir subit les foudres des politiques à la sortie de Night TrapLes politiques utilisent le sujet de la violence dans les jeux vidéo car il permet de se rallier facilement l’opinion du public. Il peut se mettre en avant et dire “Ceci est un un véritable problème et personne ne peut me prouver que j’ai tort.”

Pour David Jaffe, responsable sur le premier God of War, le simple fait de répondre à ces accusations suffirait même à prouver que les accusations portées à l’encontre des jeux vidéo sont vraies.

Si quelqu’un venait me demander de discuter avec Joe Biden à propos de la question, je refuserai. S’asseoir à la même table que la NRA pour discuter du problème serait un véritable désastre pour nos relations publiques.

Rappelons que si Barack Obama n’a pas pointé du doigt les jeux vidéo comme symptôme de la violence par armes aux Etats-Unis, il souhaite néanmoins que leur influence soit étudiée par les chercheurs.

Source: Source
stopwatch 3 min.