Top 5 : Les périphériques les plus délirants du jeu vidéo

Par Fabio le

Parce qu'en ce moment l'on parle beaucoup de Kinect, d'Oculus Rift ou encore d'Omni, nous avons cherché dans notre mémoire quels ont été les périphériques les...

Parce qu’en ce moment l’on parle beaucoup de Kinect, d’Oculus Rift ou encore d’Omni, nous avons cherché dans notre mémoire quels ont été les périphériques les plus délirants de notre jeune média. Et voici notre sélection.

5. Le Strategic Commander

Le Strategic Commander de Microsoft est le premier périphérique à avoir été designé pour les hommes poulpes. Pensé pour le jeu de stratégie en temps réel, cette deuxième souris – un peu laide, qui plus est – permettait de préprogrammer tout un tas de macros pour se faciliter la tâche sur le champ de bataille. Du moins, en théorie, parce qu’en pratique, seul un joueur pro coréen pouvait mémoriser toutes les préprogrammations. On dit que le Strategic Commander est désormais utilisé dans le cadre de la recherche pour l’arthrose.

4. Le Sega Fishing Controller

En 1999, on savait faire des vrais jeux rigolos sans fusils mitrailleurs et autres lance-grenades, on savait faire des jeux de pêche, mais oui, comme Sega Bass Fishing sur Dreamcast. Et quand en plus on pouvait jouer avec un ersatz de canne à pêche en guise de manette, capable de reconnaître vos mouvements, c’est que le paradis n’était plus très loin. Il ne restait plus qu’à trouver un voisin pour imiter le bruit des cigales et vous servir un verre de pastis.

Sega Fishing Controller

3. La Singer Izek

Une machine à coudre pilotée par une Game Boy Color, voilà ce qu’était la méconnue mais formidable Singer Izek. Il s’agissait de relier les deux objets par un câble, de choisir un des patrons disponibles sur la cartouche de jeu, et hop, vous pouviez coudre un mot d’amour à votre maman sur son plus beau chemisier. Un périphérique qui a réveillé bien des vocations chez les jeunes garçons. Ou pas.

2. Le Steel Battalion Controller

À la rédaction, on aime les prises d’initiative osées, on aime les idées ambitieuses, on aime le Steel Battalion Controller ! Le Steel Battalion Controller, c’est le périphérique avec lequel on jouait à Steel Battalion, une simulation de méchas sortie en 2002 sur Xbox. Un périphérique qui se composait de pas moins de 40 boutons, d’un levier de vitesses, de deux joysticks et d’un pédalier. Un vrai machin pour bonhomme !

Steel-Battalion-Controller

1. Le Power Glove

Le Power Glove n’est peut-être pas le plus impressionnant des dispositifs qui a été développé, mais c’est notre choix de cœur. Le « gant de pouvoir » est sorti avec la NES en 1989, il permettait de tout contrôler à la seule force du bras, sur des jeux comme Contra, Super Mario Bros. ou encore Rad Racer. Levez le bras, votre personnage sautera ! Pointez le doigt, il tirera ! Le Power Glove est le digne ancêtre de la Wiimote. Il est intéressant de noter que le Power Glove fut aussi responsable à cette période – paraît-il – de 97% des tendinites dans le monde.

stopwatch 3 min.