Maison mère d’Atlus en faillite : qui pour sauver l’éditeur ?

Par Corentin le

Index Holdings est en train de couler. Atlus fait partie d’Index Holdings. Il faut maintenant que quelqu’un rachète l’éditeur sans quoi il fermera.

Atlus_logo

Shin Megami Tensei, Persona, Trauma Center, Etrian Odyssey, Catherine… Ils en ont sorti des bons jeux, chez Atlus. Racheté et complètement intégré en 2010 par Index Holdings, il faut aujourd’hui que l’éditeur trouve un repreneur pour continuer ses activités.

Un rapport publié il y a deux jours par la société explique qu’Atlus fait partie de leurs filiales les plus lucratives. Il ne devrait cependant pas trop avoir de soucis à trouver quelqu’un pour pérenniser Atlus, soit par un partenariat, soit par un rachat direct.

Et les spéculations sur « qui va sauver Atlus » commencent sur internet. D’aucuns disent Nintendo, d’autres Capcom, d’autres Sony.

Personnellement, je prendrais un certain plaisir à voir Nintendo les rattraper au vol. Ça participerait à étoffer la ludothèque de la Wii U.

stopwatch < 1 min.