Facebook répond à l’UFC-Que Choisir

Business

Par Jerome Durel le

L’UFC-choisir mettait hier en demeure Google +, Twitter et Facebook, les invitant à se « conformer à la législation ». L’association estime en effet que certaines parties des CGU des trois réseaux sociaux sont illicites. Pour obtenir l’autre côté de l’histoire, PCinpact a contacté les réseaux concernés. Twitter n’a pas répondu et Google a simplement indiqué avoir « pris connaissance » de la démarche. Facebook s’est montré un peu plus prolixe :

Facebook est en conformité avec toutes les lois européennes applicables en la matière

a répondu un porte-parole avant d’ajouter que :

Le respect de la vie privée et la transparence sont des priorités pour Facebook. Nous offrons à nos utilisateurs des outils de contrôle uniques et efficaces. 

Précisant par ailleurs qu’il serait « heureux » d’expliquer à l’UFC la politique de son entreprise, afin qu’elle comprenne que l’action entreprise est « sans fondement ». Le réseau de Mark Zuckerberg estime donc ne rien avoir à craindre. A priori, il ne devrait donc pas avoir de modifications des CGU de Facebook. Il faudra ainsi attendre quelques semaines pour voir si les géants seront traînés devant les tribunaux, et il est loin d’être certain qu’ils trancheront en la faveur de l’UFC.

facebook-logo