iTunes Radio : Apple plus généreuse que Pandora

Apple

Par Olivier le

iTunes Radio est une des grosses nouveautés d’iOS 7. Le service de radios personnalisées, proposé gratuitement aux utilisateurs américains des betas du système d’exploitation mobile, a fait l’objet de longues négociations avec l’industrie du disque.

Google ChromeScreenSnapz001

Mais visiblement, Apple voulait vraiment mettre en place ce nouveau service. Un contrat destiné à un label indépendant donne de nombreuses précisions sur les concessions faites par le constructeur envers les maisons de disques. On y apprend que le fabricant de l’iPhone reverse 0,13 cent par chanson écouté, ainsi que 15% des revenus provenant de la publicité (iTunes Radio étant financé par de la réclame). Et ça n’est que pour la première année de mise en route du service; les tarifs augmentent avec la deuxième année, soit 0,14 cent par écoute et 19% des revenus publicitaires. Pandora, le compétiteur direct d’iTunes Radio, paie 0,12 cent par écoute.

Il y a quelques exceptions au système. Si l’utilisateur passe au morceau suivant dans les 20 secondes, le titre n’est pas comptabilisé, ni un titre qui est déjà présent dans la bibliothèque de l’auditeur ou qui fait partie d’une opération promotionnelle sur l’iTunes Store. En revanche, Apple ne peut pas « zapper » la rémunération sur plus de deux morceaux chaque heure.

Le contrat, dont les conditions diffèrent suivant qu’on soit une des trois majors ou un indé, fait également mention à une programmation qui n’est pas basée sur de la musique : Apple pourrait mettre en place des émissions de météo, sport, actualités, débats. iTunes Music sera disponible pour le grand public (aux États-Unis dans un premier temps) en même temps que la version finale d’iOS 7.

 

Source: Source