Xbox One : Don Mattrick, le gaffeur de Microsoft, en partance chez Zynga

Jeux-Video

Par Olivier le

Le retournement de veste spectaculaire de Microsoft, qui a abandonné toute velléité de forcer les joueurs de Xbox One à se connecter en permanence au web, a fait sa première victime. Il s’agit de Don Mattrick, le spécialiste de la gaffe.

Xbox-mattrick-wide-620x349

Mattrick n’était pas n’importe qui dans l’organigramme de Microsoft. Le président de la division Interactive Entertainment de l’éditeur, en charge donc de la branche Xbox, quitte Redmond d’après de nombreuses sources proches du dossier. Il prend la place de CEO de Zynga, qu’abandonne l’actuel PDG et fondateur du studio, Mark Pincus. Pour un Zynga en grande difficulté, c’est là un joli coup car Mattrick est un profil particulièrement recherché dans l’industrie vidéo-ludique. On l’a même vu un temps à la tête d’Electronic Arts.

Son étoile a cependant un peu pâli suite à la communication catastrophique autour de la présentation en deux temps de la Xbox One. On a pu entendre Don Mattrick expliquer que si on n’avait pas accès à internet, alors il fallait rester sur Xbox 360. Et sa tentative de justifier le prix 100$ plus élevé que la PlayStation 4 n’a pas non plus convaincu. Après le revirement de Microsoft suite à la bronca des joueurs, le patron de la Xbox s’est sans doute senti désavoué, à moins que Microsoft ne l’ait gentiment poussé à la démission.

Mattrick a rejoint Microsoft en 2007 et sous sa direction, la Xbox 360 est passée de 10 millions d’utilisateurs à 80 millions, tandis que le nombre de comptes Xbox Live a également fortement augmenté, de 6 millions à 50 millions. Un bilan plus qu’honorable donc, ce qui explique son attrait auprès des éditeurs.

Source: Source