[Troll inside] L’utilisateur Android est un gros radin

Business

Par Olivier le

Sur Android, comme sur iOS d’ailleurs, mieux vaut proposer son application gratuitement si l’on est développeur – quitte à vendre ensuite du contenu  via des micro-paiements. L’agence de publicité Flurry a mené l’enquête sur ces deux plateformes, et il en ressort que les utilisateurs mobiles ne sont pas vraiment généreux lorsqu’il s’agit de mettre la main à la poche. Surtout l’utilisateur Android.

flurry-android-app-chart

En avril, la dépense moyenne par application était de 0,06$ sur Android, contre 0,19$ sur iPhone et 0,50$ sur iPad. De plus, s’ils n’apprécient pas la réclame, les utilisateurs choisissent néanmoins massivement les applications gratuites avec bandeaux de pub, plutôt que les logiciels payants sans pub (y compris via un micro-paiement).

La tendance au tout gratuit ne cesse d’ailleurs de prendre de l’ampleur. Sur l’AppStore d’Apple, 90% des applications sont gratuites, free to play ou freemium (avec éventuellement des micro-transactions à la clé), alors qu’entre 2010 et 2012, ce pourcentage était resté stable à 84%.

 

Source: Source