Bill Gates : le projet Loon ne soignera pas la malaria

Sur le web

Par Olivier le

Bill Gates ne serait-il pas un tout petit peu mauvais joueur ? Durant une interview pour Bloomberg, le fondateur de Microsoft n’a pas eu de mots assez durs pour qualifier le projet Loon de Google.

00M-600x399

Ce projet consiste à envoyer des ballons sondes dans l’atmosphère afin de relayer un signal internet ; pour faire simple, cela permettra à des populations éloignées de la civilisation d’avoir un accès au web. Une expérimentation a été lancée il y a peu. Certes, cela ne permettra pas de résoudre le problème de la faim dans le monde, ni de mettre un coup d’arrêt aux guerres. Mais Bill Gates aimerait bien que Google résolve ce genre de soucis.

« Quand vous mourez de la malaria, je suppose que regarder en l’air et voir ce ballon ne va pas vous aider », a ainsi déclaré l’ancien architecte en chef de Microsoft qui est très impliqué dans la philanthropie, notamment pour l’Afrique – un continent visé par Google avec son projet Loon. « Connecter des centres de soins, connecter des écoles, ce sont de bonnes choses », admet-il. « Mais non, ce ne sont pas [des priorités], pour les pays à revenus très faibles, à moins que vous ne disiez « nous allons faire quelque chose contre la malaria » ».

Alors évidemment, des ballons internet n’aideront sans doute pas à guérir la malaria, mais au moins Google fournira une infrastructure qui permettra d’aider les pays en voie de développement à améliorer leurs systèmes de soins et d’éducation.

Source: Source