Une série d’attaques informatique en provenance de Syrie

Sur le web

Par Pierre le

Vous n’êtes pas sans savoir que ça chauffe en ce moment pour la Syrie, une intervention militaire étant vraisemblablement imminente. Mais la guerre se joue aussi sur le web. Des sympathisants de Bachar Al-Assad ont en effet revendiqué des attaques informatiques visant le New York Times, le Huffington Post et Twitter. Le site du New […]

Vous n’êtes pas sans savoir que ça chauffe en ce moment pour la Syrie, une intervention militaire étant vraisemblablement imminente. Mais la guerre se joue aussi sur le web. Des sympathisants de Bachar Al-Assad ont en effet revendiqué des attaques informatiques visant le New York Times, le Huffington Post et Twitter.

Syrie

Le site du New York Times et du Huffington Post ont en effet été sérieusement attaqués par les hackers pro-Assad hier soir. Les pirates sont passés par l’infrastructure Melbourne IT afin de faire main basse sur le DNS des deux sites. Mais tout est rentré dans l’ordre quelques heures plus tard. La porte-parole du New York Times a bien confirmé l’origine syrienne de l’attaque. De même, l’armée électronique du pays de Bachar Al-Assad a revendiqué ses attaques sur Twitter.

Twitter, justement, a lui aussi été victime de difficultés dues à des attaques informatiques. Mais Twitter rassure en indiquant que ces attaques ont été des cas isolées, donnant juste l’impossibilité à certains utilisateurs d’afficher des images ou des liens externes. Les données des utilisateurs n’ont pas été touchées selon Twitter, qui assure également que tout est maintenant rentré dans l’ordre.

La guerre ne se joue pas seulement dans le monde réel.

Source: Source