La Syrian Electronic Army pirate le site de recrutement des Marines

Sur le web

Par Pierre le

Le bras de fer entre la Syrie et les États-Unis ne se déroule pas que dans le monde réel, puisque sur internet, la Syrian Electronic Army, groupe de hacker pro Assad, continue ses opérations. Aujourd’hui, c’est le site de recrutement des Marines américains qui a été pris pour cible par l’organisation. Marines.com a été piraté […]

Le bras de fer entre la Syrie et les États-Unis ne se déroule pas que dans le monde réel, puisque sur internet, la Syrian Electronic Army, groupe de hacker pro Assad, continue ses opérations. Aujourd’hui, c’est le site de recrutement des Marines américains qui a été pris pour cible par l’organisation.

Screenshot_11

Marines.com a été piraté cette nuit et a complètement changé de visage. En lieu et place des messages de recrutements, des photos de faux soldats américains ont été aperçus. Ces derniers tenaient des panneaux exhortant les recrues potentielles à ne pas venir en Syrie aider Al Qaida ou combattre pour les États-Unis. À l’heure actuelle, tout est revenu à la normale.

Une nouvelle attaque qui fait suite à celles de la semaine dernière, où le site du New York Times et du Huffington Post avaient été piratés. Pour l’instant, la situation est toujours aussi confuse sur le cas de la Syrie, les États-Unis ayant fait marche arrière en attendant la décision du Congrès. En France, Jean-Marc Ayrault a réaffirmé la volonté de la France de sanctionner rapidement le régime de Bachar Al Assad suite aux attaques chimiques du mois d’août.

Source: Source