Un concept de packaging original pour le Big Mac

Buzz

Par Olivier le

On pourrait penser que le problème, chez MacDonald’s, ne réside pas tellement dans l’emballage, mais dans ce qu’il y a dedans. Mais qu’on y songe : le moindre changement dans une boîte de Big Mac peut avoir d’énormes conséquences (environnementales et économiques), a fortiori si on arrive à alléger le poids du carton.

Packaging Presentation13

C’est ce à quoi s’est frotté Robert Bye, designer industriel, qui s’est penché sur la manière dont le géant du fast food sert ses produits. Il a créé un concept qui contient tout à la fois, le hamburger, les frites et la boisson, le tout dans un emballage qui pèse moitié moins que les 50 grammes habituels.

Alors certes, le porte-boisson n’a pas l’air bien solide et vu le poids du soda, il risque de se déchirer, provoquant ainsi une catastrophe. Mais la réflexion est plutôt bonne en ces temps où l’emballage des produits pèse parfois plus lourd que le produit lui-même.

Packaging-Presentation10

22 réponses à “Un concept de packaging original pour le Big Mac”

  1. Et hop, un sandwish tout retourné sur ses photos … Déja que ça ressemble pas à ça un BigMac alors retourné j’imagine pas ! Mais bon y a un concept … qu’on ne verra jamais ^^

  2. Si tu regardes bien Grandfroid ce sont les frites qui se retournent, recouvertes par le porte boisson et non le burger qui lui reste à l’endroit.

  3. @Grandfroid : ce sont les frites qui sont retournés !!!. A bas le bicmac, en haut les frites Les 2 étant séparé par le porte boisson.

  4. Et voila un concept que l’on est pas pret de voir. Car il faut repenser les cuisines du McDonald’s. Les frites sont préparées d’un côté et le Big Mac de l’autre si une personne veux un Big Mac et Pas de frittes ou inversement comment fait-on ? 😉 Oui je suis un ancien coéquipier McDonald’s

  5. @orelo

    +1

    et de plus, vu que les frites ne sont pas liées au big mac, le serveur doit réouvrir la boite du big mac pour y mettre les frites = pertes de temps.

    Concept inutile et surtout pas bien pensé

  6. mimostar: si on pourrait, mais les traductions Anglais – Français ne sont pas le fort des rédacteurs du JDG 🙂 … la langue française c’est très secondaire malheureusement … et je ne parle pas de l’orthographe et de la grammaire 😉

  7. Trop de temps et le temps c’est de l’argent, en plein rush j’vois mal les gars se faire chier à monter ce genre de trucs mais il y a de l’idée, puis de toute façon Mcdo et autres fast foods font genre de recycler leurs emballages et patati et patata, j’y ai bossé une époque vu tout ce qu’on jette emballages et bouffe, aucunes mesures écologiques vis à vis de ça, le seul souci est le risque de perdre notre prime si on jette trop, même pas de poubelles spéciales “tri”, ça te donne mal au coeur tout ça et de voir les papiers du resto dehors dans l’herbe

  8. Bon concept sauf que ça ne passe pas dans leur “bin” , ça promet plus d’accident qu’avec un plateau ou un sac.

    Je préfère le concept du carton de pizza qui se découpe en part.

  9. Tiens, je vais ouvrir la boîte pour prendre mon hamburger…
    Et m*rd*, mon gobelet…

    De toute façon c’est dégueu le macdo (et tous les fast food).
    Je vais me faire downvoter, mais je m’en fous, c’est un sujet sur le macdo.

  10. C’est bien beau tout ça, mais quand est-ce qu’il nous mettrons des poubelles de recyclage de leurs déchets ? Il doit y avoir 90% (voire plus) de leurs emballages qui peuvent être recyclés alors pourquoi ne pas nous laisser le choix de faire un geste pour la planète…
    Je ne leur demande même pas de le faire eux même, il suffirait de mettre des conteneurs différents, on le fait déjà à la maison et c’est passé dans les mœurs, alors pourquoi tout ce gâchis ?
    Tout cela me donne un sentiment de découragement car on fait des efforts à notre minuscule échelle, mais à l’échelle de MAC DO monde, il n’y a rien de prévu…
    On marche sur la tête. Eh bien je boycotte MAC DO, ça fera ça de moins en déchets, tiens !!!

  11. Encore du MAC DO !!!
    C’est bien beau tout ça, mais quand est-ce qu’ils nous mettrons des poubelles de recyclage de leurs déchets ? Il doit y avoir 90% (voire plus) de leurs emballages qui peuvent être recyclés alors pourquoi ne pas nous laisser le choix de faire un geste pour la planète…
    Je ne leur demande même pas de le faire eux même, il suffirait de mettre des conteneurs différents, on le fait déjà à la maison et c’est passé dans les mœurs, alors pourquoi tout ce gâchis ?
    Tout cela me donne un sentiment de découragement car on fait des efforts à notre minuscule échelle, mais à l’échelle de MAC DO monde, il n’y a rien de prévu…
    On marche sur la tête. Eh bien je boycotte MAC DO, ça fera ça de moins en déchets, tiens !!!

  12. tout le monde (enfin je pense) verse ses frites dans la partie haute de l’emballage du burger, une fois ouverte. ce qui revient au même avec cet emballage sauf que sur celui-ci, on a plus l’impression qu’il y a plus d’emballage que de nourriture.

    sinon dans le même principe, il y a les emballages biodégradables/recyclables des kebabs. sauf que c’est moins rentable/customisable que le carton.

  13. @frocher, je suis d’accord sur le fait que les fast-food devraient montrer l’exemple au sein de leur resto avec des poubelles pour cartons/papiers/détritus, des récipients pour liquide non consommé.. sauf que la maison mère ne leur impose rien sur cela. et c’est alors laisser à l’appréciation de chaque manager de le faire et comme certains préfèrent économiser, ils ne le font pas.

    mais pour le

    “le tri sélectif est rentré dans les moeurs”

    attention, le tri sélectif au bas de sa porte (sacs/poubelles jaunes/verts) n’est pas répandu dans toute la France. par exemple il n’existe pas dans le Var.. du moins dans les villages, les communes et grandes villes où je me suis rendu et où vivent certaines de mes ami(e)s et connaissances.
    la seule solution c’est de se rendre à des points où tu trouves des containers de tri.. et ils sont souvent peu nombreux, déjà plein à ras-bord (ramassage une fois par semaine), ou tout simplement trop éloignés des domiciles pour être utilisable au quotidien. et puis va te trimballer tes déchets qui fermentent l’été depuis quelques jours sous 25-35°. sans parler des déchèteries qui sont à plusieurs dizaines voire centaines de km des zones urbaines.

    le tri sélectif et les déchèteries à proximité (sans parler des usines de recyclage privées) sont un luxe qui se paie dans les impôts locaux. toutes les communes ne peuvent y avoir accès car cela demande beaucoup de moyens financiers, de place et d’études scientifiques (respect de l’environnement, etc..).

    en île de France, dans ma commune, j’ai la chance d’avoir un ramassage sélectif: encombrant (gratuit sur rdv), déchets verts (tout les jeudis), sac/poubelle jaune/vert (2 fois par semaine), et d’avoir une déchèterie à 5min en voiture. mais là bien sûr tu le ressens dans les impôts locaux.

  14. Je pense qu’on a pas assez pinaillé :
    – Vous avez déjà vu une frite à l’envers ? Non, donc les frites ne sont pas à l’envers.
    – Le BigMac n’explose pas lorsqu’il est mis sur le dos, on peut même le manger comme ça. Donc on s’en fout.

    Par contre on voit clairement que la boisson est à gauche alors que d’habitude elle est à droite …

  15. @ms12 : “on voit clairement que la boisson est à gauche alors que d’habitude elle est à droite”

    normal, le modèle présenté est l’emballage pour droitier
    le modèle gaucher arrivera dans un deuxième temps (même principe que pour les fourchettes)

    pour rassurer les écolos il se dit que l’emballage serait lui aussi comestible et les premiers tests disent que le contenant serait meilleur que le contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *