[On refait le Match !] Payday 2, meilleur que Left 4 Dead ?

Par Henri le

La série Left 4 Dead a comblé des millions d’amateurs de FPS coopératif dans le monde. Pourtant, depuis quelques semaines, Payday 2 semble s’imposer comme un des nouveaux standards du teamplay. Bien qu’ils ne soient pas identiques en tout point, le public de gamer visé est le même. Le challenger dépasserait-il le favori ? Confrontation point par point.

Left-4-Dead-3-Steam-Workshop

L’Intelligence artificielle

Un premier point important où Left 4 Dead prend l’avantage. Si les hordes de zombies que vous tuez inlassablement ne brillent pas par leur intelligence, il est affolant que des policiers censés être entraînés ne fassent pas mieux ! En effet, le déplacement des unités spéciales lors des assauts laisse vraiment à désirer. Le joueur est mis en difficulté par le nombre d’assaillants, mais pas par leur intelligence. Similaire à Left 4 Dead me direz-vous ? Pas tout à fait puisque Valve inclue un système nommé AI Director, qui calcule vos actions en temps réel et envoie de nouvelles vagues d’ennemies composées d’un mélange de zombies spéciaux choisis pour vous mettre en difficulté.

Victoire : Left 4 Dead (1/0)

payday2skills

Le système de progression

Left 4 Dead ne propose pas de système de progression par niveaux. Un choix délibéré de Valve qui a surement voulu éviter de trop grosses différences entre les joueurs. C’est parfois ce qui arrive dans Payday 2, notamment lorsque certains joueurs ont accès à des gadgets spéciaux comme le C4 ou la scie à métaux. Ce n’est pas réellement un défaut lorsque l’on dispose d’une bonne communauté de joueurs, ce qui est plutôt le cas du jeu d’Overkill. Mais cela peut évidemment changer. Quoi qu’il en soit, le leveling de Payday 2 fonctionne assez bien et donne envie de prendre plus de risques lors des braquages. Il arrive souvent qu’on se laisse aller à bien plus de parties que prévu. C’est donc plutôt réussi.

Victoire : Payday 2 (1/1)

payday-2-screenshot1

L’ambiance

En voilà un sujet à polémique ! Valve a réussi à créer un univers répondant à tous les codes du film de morts-vivants, en proposant des décors glauques et des bruitages convaincants. La masse de zombies fonçant sur le joueur laisse parfois l’impression qu’il n’est pas grand-chose dans cet univers. Au contraire, Payday 2 provoque un sentiment de puissance grisant. Le simple fait d’enfiler un masque fait de vous le prédateur (avant que la police n’arrive !), capable de violence ou de clémence. Overkill a également revu ses classiques puisque les amateurs de Heat et de Point Break seront littéralement aux anges. D’autant plus que la bande-son et le feeling des armes répondent présents. Le filon zombie ayant été usé jusqu’à la corde, nous devons bien avouer que Payday 2 nous a conquis de ce côté-là.

Victoire : Payday 2 (2/1)

l4d_co_op_lg

Gameplay Coopératif

Il faut être clair là-dessus : vous n’irez nulle part dans ces deux jeux si vous ne jouez pas avec vos coéquipiers. Dans Left 4 Dead, vous risquez rapidement d’être submergé par les morts-vivants si vous ne vous protégez pas entre vous. Le jeu répond à une dynamique d’action-réaction selon les attaques. Payday 2 joue plutôt sur la notion de temps, puisque la lutte contre les forces de l’ordre intervient la plupart du temps lorsqu’un décompte se lance. Mais le jeu d’Overkill trouve une seconde profondeur lorsque l’on décide de jouer furtivement. Les compétences inhérentes à chaque braqueur donnent envie de trouver le bon équilibre, permettant de réduire ce temps au maximum. En revanche, Left 4 Dead permet de jouer les assaillants (les zombies spéciaux). Mieux encore, chacun d’entre eux permet d’attaquer différemment le groupe de survivants. Les deux jeux offrent donc un gameplay particulièrement bien huilé.

Match Nul : (2/1)

Left-4-Dead-2-Portal-2-Easter-Egg

La durée de vie

Valve sait comment entretenir sa communauté de joueurs. En témoignent les nombreuses « mutations » organisées chaque semaine pendant des années, qui ont su tenir les joueurs de Left 4 Dead en haleine. Espérons qu’Overkill emprunte une direction similaire, car le soft peut souffrir d’une certaine redondance passé le niveau 70. On se doute bien que des add-ons vont venir grossir le nombre de map du jeu (vendu moins cher que L4D à sa sortie). Vu l’effervescence que suscite la simulation de braquage, on imagine mal Overkill laisser tomber sa nouvelle communauté. Espérons simplement que la monétisation de cette dernière ne soit pas outrancière. Quoi qu’il en soit, on en quand même pour son argent. Avantage Left 4 Dead pour l’instant.

Victoire : Left 4 Dead (2/2)

Conclusion 

Il est bien difficile de démarquer ces deux excellents jeux. Les préférences de chacun jouant beaucoup en faveur d’un soft ou de l’autre. Valve et Overkill ont en tout cas réussi à offrir une expérience rafraîchissante pour le joueur. Disons qu’à l’heure qu’il est, l’originalité de Payday 2 l’emporte sur notre cœur de gamer. Mais ce bon vieux Left 4 Dead n’est jamais bien loin.

PS : On espère que Valve et Overkill se remettent à faire des crossovers comme « No Mercy » !

http://www.youtube.com/watch?v=Uakw5D69_Js

stopwatch 4 min.