Virgin Galactic s’envole vers les étoiles

Science

Par Pierre le

Virgin Galactic veut montrer qu’il est prêt à envoyer des touristes dans l’espace. Mais pour cela, il faut montrer que l’équipement fonctionne parfaitement et que les passagers ne risquent rien. C’est pour cette raison que la semaine dernière, Virgin a lancé son deuxième vol d’essai pour sa navette SpaceShip Two (SS2).

Screenshot_7

Richard Branson, le boss de Virgin, nous explique comment ce vol d’essai s’est déroulé. La navette SS2 a été larguée par un avion porteur à 14 000 mètres d’altitude. Ensuite, la machine a franchi le mur du son (Mach 1,4) pour atteindre finalement l’altitude de 21 000 mètres. Après avoir chatouillé la stratosphère, la navette a orienté ses ailes afin d’entamer une descente sans encombre. Tout s’est très bien passé, comme en atteste la vidéo.

Les enjeux de ce vol d’essai étaient énormes pour Virgin. En effet, il était crucial pour la firme puisqu’il lui a donné l’occasion de réaliser légalement des vols commerciaux. Ces derniers devraient commencer en 2014, assure Branson, soit 10 ans après la fondation de Virgin Galactic. À l’origine, l’objectif de la compagnie était d’envoyer des touristes en haute altitude à la fin de l’année 2013. Un petit retard, donc, mais qui est nécessaire au bon déroulement de l’opération.

Source: Source