La NASA déçue par les nouvelles analyses de Curiosity

Science

Par Pierre le

Cela fait plus d’un an que Curiosity est sur Mars. La sonde a découvert pas mal de choses pendant ce laps de temps. Ainsi, la NASA avait indiqué que Curiosity avait découvert des traces d’ancien cours d’eau. Néanmoins, l’agence spatiale américaine revient aujourd’hui sur les découvertes du robot avec des nouvelles moins encourageantes.

aliens meme

Contrairement aux premiers relevés effectués par les sondes précédentes, Curiosity n’a détecté aucune trace de méthane dans l’atmosphère martien. Le méthane est justement un indicateur sérieux quant à la présence de vie sur une planète, puisque les microbes en dégagent. Une découverte qui met à mal les théories selon lesquelles la Planète Rouge aurait hébergé la vie dans son passé.

Malgré ces résultats peu encourageants, la NASA précise que le méthane n’est produit que par un certain type de microbes et que l’espoir est encore permis. La sonde doit encore gravir le mont Sharp pour chercher des preuves de vie.

Ces données sont issus des relevés effectués par le labo embarqué de Curiosity durant son périple. Au total, la NASA a effectué 6 analyses qui disent toutes la même chose : une quasi-absence de méthane dans l’atmosphère. Un résultat curieux, puisque les précédentes missions martiennes avaient bien trouvé des traces de méthane sur Mars.