Star Trek Into Darkness : J J Abrams s’excuse pour le Lens Flare

Cinéma

Par Pierre le

Si vous avez vu le dernier Star Trek et que vous avez réussi à garder toutes vos facultés visuelles, vous avez de la chance. Sans critiquer le fond du film, nous pouvons dire que le père Abrams a usé et abusé du Lens Flare dans sa dernière production. Cette technique peut être intéressante à utiliser, mais trop, c’est trop. J J Abrams en a lui-même conscience.

799626-5

Le réalisateur s’est lui-même excusé à propos de son addiction au Lens Flare, avouant qu’il était un peu trop loin.

J’ai reçu beaucoup de critiques à propos de ça. Mais je vais vous dire, il y avait des fois ou je travaillais sur une prise et où je pensais « ce serait vraiment cool… avec du Lens Flare ! ». Mais j’ai conscience que je suis allé trop loin. J’ai montré les premières prises de Star Trek Into Darkness à ma femme et à un moment, elle m’a dit qu’elle ne voyait pas ce qui se passait à l’écran.

Au moins, J J Abrams est conscient de ses erreurs, ce qui n’est pas le cas de tous les réalisateurs d’Hollywood. Au moment de la post production, il a même demandé à ILM de supprimer le Lens Flare dans pas mal de plans. Cela aurait pu être bien pire.

Ces propos rassurent. Tous ceux qui se voyaient déjà aller voir Star Wars VII avec des lunettes de soleil peuvent donc souffler. On peut dire sans trop ce risque que le septième épisode de la saga ne sera pas saturé d’effets de lumières.

Le Lens Flare est la technique fétiche d’Abrams, voire même sa marque de fabrique. Elle consiste à rajouter des effets de lumières et des flashs dans des scènes importantes. Si le Lens Flare peut être un outil intéressant, il ne faut pas non plus en consommer sans modération.

Bonus : Comment Star Trek Into Darkness aurait du finir (attention SPOILER) :