GTA V : Les DLC et microtransactions devraient rapporter (très) gros

Par Henri le

Alors que GTA Online vient à peine d’ouvrir ses serveurs, les analystes prévoient déjà de grosses rentrées d’argent issues des microtransactions, mais aussi des DLC à venir. Après avoir généré un milliard de dollars en trois jours, le dernier épisode de GTA n’est pas près de s’arrêter là. Les analystes du site Superdata estiment que […]

Alors que GTA Online vient à peine d’ouvrir ses serveurs, les analystes prévoient déjà de grosses rentrées d’argent issues des microtransactions, mais aussi des DLC à venir.

o-GTA-V-ONLINE-facebook-650x332

Après avoir généré un milliard de dollars en trois jours, le dernier épisode de GTA n’est pas près de s’arrêter là. Les analystes du site Superdata estiment que les microtransactions de GTA Online devraient faire gagner 93 millions de dollars à Rockstar sur cinq ans.

S’ajoute à cela la vente de DLC, comme les illustres Ballad of Gay Tony ou The Lost & Damned, qui pourraient rapporter jusqu’à 344 millions de dollars. Un chiffre qui paraît plausible, bien que l’on ne sache rien d’un tel projet pour l’instant.

pre_1380011979__gta_online_microtransactions

Connaissant le sérieux de Rockstar pour ses add-ons, on imagine que les amateurs se rueront sur ces « histoires » alternatives. Au total, tout ce contenu additionnel (DLC + Micropaiements) rapporterait donc 437 millions de dollars. Une coquette somme.

Selon l’étude, les microtransactions auront une profitabilité réduite, car les fans ne sont pas familiers avec ce genre de buisness model. De plus, les développeurs ont fait attention à ce qu’ils ne soient pas essentiels à l’expérience en ligne.

Le contenu téléchargeable ne représente pas, comme certains l’avaient prédit, le prochain milliard de Take-Two. C’est malgré tout une incursion réussie dans le monde des microtransactions pou un jeu console d’ampleur mondiale.

Une somme tout de même bien sympathique. Espérons que cet argent soit utilisé à bon escient !

stopwatch 4 min.