Un sénateur propose l’interdiction des portables sur la voie publique

Ville de Geeks

Par Pierre le

Les téléphones portables font maintenant partie intégrante de notre quotidien. Qui n’a jamais utilisé son smartphone dans la rue ? Une pratique dangereuse selon un sénateur qui propose aujourd’hui d’interdire les terminaux sur les voies publiques.

dangerous-texting-while-walking

Nous sommes encore très loin de l’interdiction des portables sur les voies publiques. Le sénateur Pierre Bernard-Reymond (non-inscrit) n’a en effet proposé qu’une une question écrite au journal officiel du Sénat qui va dans ce sens :

M. Pierre Bernard-Reymond demande à M. le ministre de l’Intérieur s’il n’estime pas utile, pour assurer une meilleure sécurité des piétons, de leur interdire l’usage du téléphone portable lorsqu’ils empruntent des voies ouvertes à la circulation automobile ou lorsqu’ils utilisent des passages protégés pour les traverser.

Concrètement, cela signifie que le sénateur souhaite interdire l’usage des téléphones sur les passages piétons, mais également sur les trottoirs pour la sécurité des utilisateurs. S’il est vrai qu’il existe des accidents impliquant des personnes les yeux rivés sur leur écran, cette proposition est dans les faits inapplicable et liberticide. Certes, lorsque les utilisateurs écrivent un SMS ou vont sur internet, leurs yeux sont occupés. Mais en conversation téléphonique, non.

De même, cette proposition évoque « l’usage du téléphone portable« . Cela signifie, dans les faits, qu’il serait interdit d’écouter de la musique en provenance de son portable sur un trottoir, mais pas de son baladeur.

Une proposition qui est maintenant soumise au ministère de l’Intérieur, qui en reçoit des centaines de ce type chaque jour…

Source: Source