Top 5 : Ces jeux overhypés

Par Corentin le

Après ces jeux qui n’ont pas eu le succès qu’ils méritaient, nous allons pointer du doigt ces jeux qui, selon nous, ont eu un accueil critique trop favorable.

Hype Train

Eh oui. Nous n’avons absolument pas peur du quolibet populaire.

Alors avant de commencer, quelques petites précisions que vous allez ÉVIDEMMENT lire, puisque vous êtes gentils et que vous lisez chaque lettre de nos articles. Il s’agit là de :

I – Quelque chose de complètement subjectif.
II – Quelque chose de complètement personnel.
III – Quelque chose de complètement orienté.

Aussi, les jeux que nous allons citer plus bas ne sont pas mauvais. On considère simplement que la presse — et les joueurs de manière générale, d’ailleurs — s’est peut-être un peu emballée avant de donner leur avis. Ça arrive à tout le monde, surtout à nous.

Bref, voici notre top 5 des jeux qui ont été overhypés.

 

Rayman Origins Top5OH

5 – Rayman Origins

Tout le monde semblait pantois devant Rayman Origins, cette copie (améliorée dans le gameplay, certes) de New Super Mario Bros. Wii. Peu d’idées originales, peu de challenge, une petite prise de risque. Juste un plateformer sympa et mignon finalement. Surtout à plusieurs, d’ailleurs. Il y a moyen de passer de très bonnes soirées. Malheureusement, les personnages désarticulés et les hitboxes approximatives rendent la maniabilité quelque peu flottante. Je crains que la presse ne se soit laissée influencer par le fait que le jeu soit français. Mais la french touch n’excuse pas tout. Heureusement, Rayman Legends sera bien meilleur et apportera du neuf à la série.

Bioshock Infinite Top5OH

4 – Bioshock Infinite

Devant la beauté de Columbia ou devant les vérités lâchées lors de la cinématique de fin, on a tous été tentés de crier au génie. Avec le recul, dans notre lit, quand personne ne peut nous entendre, on se dit que ce troisième épisode souffre quand même beaucoup de la comparaison avec son ainé. Un scénario qui se délite rapidement, une dernière partie du jeu beaucoup trop bourrin, pas un ennemi qui arrive à la cheville du Big Daddy… Un univers inoubliable pour une expérience oubliable… Trop ambitieux, dites-vous ?

Voir notre test

Tomb Raider Top5OH

3 – Tomb Raider (2013)

On nous vendait un « jeu de survie », un retour aux sources de la série, une Lara qui allait se faire mal, qui allait devoir se battre avec le cœur ! Qu’est-ce que nous avons eu ? Un jeu d’action quadruple A, un Gears of War avec des boobs, un concentré de fusillades servies avec un scénario qui pourrait tenir sur un ticket de métro. Ah, marketing ! Tomb Raider est un bon jeu, mais il n’est pas du tout celui qu’il a bien voulu nous faire croire.

Voir notre test

GTAIV Top5OH

2 – GTA IV

Avec un score de 98 sur Metacritic, GTA IV semble être l’opus le mieux noté de la série. Bien que les aventures de Niko Bellic soient mémorables, on estime que les épisodes précédents nous ont procuré plus de plaisir. GTA IV marque le tournant vers un univers plus mature, et possède un scénario sombre et réaliste, sans folie. De son côté, la concurrence s’est retroussée les manches, notamment Square Enix avec le très bon Sleeping Dogs. Rockstar, conscient de cette « carence », sortira vite le très funky « Ballad of Gay Tony » pour corriger le tir.

OOT Top5OH

1 – The Legend of Zelda: Ocarina of Time

Ocarina of Time est considéré comme le meilleur jeu de tous les temps par Metacritic avec un score de 99, quasiment la note parfaite. Et pourtant, qu’est-ce que ce jeu peut être plat… Sérieusement, on enchaîne donjon sur donjon, sans aucuns entre-deux, surtout dans la deuxième partie du jeu. Ce jeu aurait dû s’appeler « Super Dungeon Solver Simulator 98 », ça aurait été beaucoup plus approprié. Et inutile de me dire que « pour l’époque c’était bien », Link’s Awakening, 5 ans plus tôt, a été capable de fournir au joueur une VRAIE aventure et pas une simple succession de donjons. Majora’s Mask, 2 ans après, a su corriger ce gros écueil.

 

Voilà, vous pouvez maintenant nous lyncher dans les commentaires. Gros #bisous.

stopwatch 4 min.