Nike : le bracelet FuelBand évolue légèrement

Gadget

Par Olivier le

Nike a dévoilé la nouvelle génération de son bracelet sportif, le FuelBand. En l’occurrence, mieux vaudrait parler de simple évolution puisque cette version SE se contente de rafraîchir un concept bien au point.

Google ChromeScreenSnapz001

Les deux nouveautés principales sont l’apport de trois coloris (rouge, rose et jaune) qui viendront discrètement rehausser un design désormais bien connu – étrangement, les zones les plus colorées se trouvent à l’intérieur du bracelet, donc largement invisibles une fois au poignet. Le Bluetooth 4.0 est de la partie afin d’aider à la synchronisation des données recueillies. Hélas, en terme de mobilité il faudra se résoudre à utiliser un iPhone puisque seul iOS est compatible. Néanmoins, les utilisateurs Android pourront toujours se rabattre sur leur PC ou leur Mac, puisque le portail Nike+ n’a pas ces problèmes de support.

Le bracelet est étanche, et on pourra afficher l’heure plus rapidement via une double-tape sur l’écran du périphérique. Pour le reste, l’objet comptabilise toujours des points Fuel à chacun de ses mouvements, d’une manière plus fine : lever le poing ne permettra plus d’engranger artificiellement ces fameux points. Clairement orienté pour les utilisateurs qui ont besoin de motivation pour se bouger, le FuelBand se montre aussi plus cher que le récent et plus complet Fixbit Force : 149$, contre 129$ pour son concurrent. Le bracelet Nike sera disponible en France le 6 novembre, en même temps que l’application Nike+ Move destinée à l’iPhone 5s.


Source: Source