Infographie, liaisons dangereuses entre alcool et réseaux sociaux

culture geek

Par Elodie le

C’est le week-end, et au Journal du Geek on est sympas, on a envie de prendre soin de vous et de votre réputation.

Vous allez certainement faire la fête, un peu, beaucoup, passionnément. Étancher votre soif dans quelques spiritueux et traîner ensuite votre vague à l’âme dans les rues vides et fraîches de votre ville, le spleen en bandoulière et personne à qui parler (ou personne qui ne veuille vous écouter) et là… c’est le drame !

the-hangover-very-bad-trip

Après avoir envoyé un sms désespéré à votre ex qui la – ou le – confortera dans l’idée que votre séparation était la bonne chose à faire, vous entreprenez de jeter une bouteille à la mer dans cet immense océan que sont les réseaux sociaux en espérant qu’un marin ou une sirène solitaire la recueille… Bref, vous êtes en plein rêve éthylique. Sauf que non, vous n’êtes pas seul(e). Des millions d’internautes peuplent l’océan et vont regarder passer votre bouteille avec une certaine gêne. Gêne qui vous submergera lorsque vous aurez retrouvé vos esprits et votre sobriété, mais certainement pas votre dignité… ou votre travail.

Le réseau social professionnel Addvocate a tenté d’illustrer les liaisons dangereuses entre alcool et réseaux sociaux. La question posée par l’infographie « Are you sure you’re cool to tweet right now ?«  symbolise un peu votre conscience vous questionnant au moment d’appuyer sur « Publier », « Tweeter », « Poster », « Envoyer ». En 7 étapes, comme autant de palier à ne pas franchir mais que, bien entendu, à votre corps défendant, vous risquez de grimper à toute vitesse. Tweets, statut Facebook, sms, photo instagram, sont autant de dangers potentiels sur votre route de la soif risquant de vous faire passer d’inoffensif à… sans emploi.

La première étape est aussi guillerette, comme votre état : l’emploi excessif des points d’exclamation type « C’est le week-end !!!! », à la troisième, vous postez des selfies l’œil torve à côté de vos dames de compagnie (les bouteilles) et vos statuts relatent vos exploits alcoolisés. Entre temps, vous textotez votre ex et la mise en orbite s’achèvera lorsque, arrivé(e) au 7e ciel vous posterez une missive à votre ex (saletés d’ex) depuis le compte Facebook de votre société. Voilà, vous y êtes : viré ! Tournée générale.

Addv_DrunkSocialMedia

 

Poursuivons sur les addictions. Finalement, rien de tout cela ne serait arrivé si vous n’étiez pas autant accro aux réseaux sociaux. Social Network est un court métrage qui illustre parfaitement cette addiction et la bulle connectée dans laquelle certains vivent… ou s’enferment. Du lever au coucher notre smartphone est notre meilleur ennemi, réveillant parfois une nomophobie endormie.

SOCIAL NETWORK from Beomseok Yang on Vimeo.