Edward Snowden fait un appel du pied au Brésil

Sur le web

Par Pierre le

Edward Snowden est pour l’instant réfugié en Russie. Il n’est pas tiré d’affaire pour autant. Mais l’ancien consultant de la NSA a encore des choses à faire pour lutter contre la surveillance de l’agence américaine. Aujourd’hui, c’est au Brésil qu’il propose ses services.

snowden

Dans une lettre ouverte traduite en portugais et publiée dans le journal Folha de S. Paulo, Edward Snowden affirme qu’il est prêt à aider le Brésil à lutter contre la surveillance effectuée par NSA si le gouvernement le lui demandait. Si le Brésil lui accorde l’asile, Edward Snowden “s’associera avec le pays contre les injustices, pour la défense de la vie privée et des droits humains les plus fondamentaux.”. Snowden affirme qu’ensemble, ils “peuvent se défendre contre la plus puissante des organisations.”

Bien entendu, le Brésil est un pays qui serait susceptible d’accueillir Snowden, à terme. La présidente Dilma Roussef a en effet été personnellement espionnée par la NSA, ce qui a suscité une très vive émotion dans le pays et jeté un froid sur la relation entre le Brésil et les Etats-Unis. Snowden affirme qu’il peut empêcher que cela se reproduise en travaillant avec les autorités du Brésil, le tout dans le cadre de la loi. Enfin, Snowden affirme que le gouvernement américain fait toujours tout pour le limiter dans ses déplacements. Son asile au Brésil, si asile il y a, serait donc une opération compliquée.

La lettre d’Edward Snowden a été traduite en portugais pour le journal brésilien mais est également disponible en anglais à cette adresse.

Source: Source