[Gros sous] Les analystes estiment que Nintendo devient financièrement plus intéressant que Sony

Par Corentin le

Ça peut paraître étrange quand on connaît les chiffres de vente de la PS4 et ceux de la Wii U, mais de nombreux autres facteurs, plus obscurs, jouent dans l’équation.

mario_bloc_pieces

Les analystes considèrent aujourd’hui que Nintendo est devenu plus intéressant que Sony. D’après le site Metro.co.uk, la valeur de marché (qui représente l’intérêt potentiel des investisseurs concernant une entreprise donnée) de Nintendo est sur le point de dépasser celle de Sony. Grosso modo, les analystes économiques et les spéculateurs pensent qu’il est préférable de placer ses billes sur Nintendo qui a plus de chance de se développer dans le court et le moyen terme par rapport à Sony.

Et il est vrai que sur la scène boursière, l’année 2013 n’a pas été si mauvaise pour l’entreprise. Depuis le début de l’année dernière, Nintendo a vu la valeur de son action grimper. C’est bien simple, elle a même doublé entre la mi-février, où l’action Nintendo valait 8 440 ¥ (environ 59 €) et le pic d’hier qui a fait monter le cours à 15 850 ¥ (environ 111 €). Mais voyez vous-même sur le graphique si dessous.

Cours de l'action Nintendo 1 an

[Cliquez sur l’image pour l’agrandir] [Source]

Outre le bon succès de la 3DS, quelle est l’explication à cela quand la Wii U n’arrive pas à trouver son public et que la PS4 se vend par kilocaisses ? Elles sont plutôt obscures en réalité et loin des considérations classiques de guerre des consoles.

Il faut prendre en compte que Sony n’est pas qu’une entreprise de jeux vidéo et qu’elle couvre d’autres secteurs moins bien lotis. Notamment celui du cinéma et de la musique. En effet, des films qui ont coûte cher comme After Earth n’ont pas fait les recettes escomptées et plombent les résultats globaux de la division entertainment de Sony.

Du côté de Nintendo, Metro.co.uk raconte que certains investisseurs sont convaincus que la firme de Kyoto va se lancer dans le marché des terminaux mobiles. Il est vrai que si un Super Mario sortait sur l’App Store ou sur le Google Play, il se vendrait certainement comme des petits pains et rapporterait beaucoup d’argent à Nintendo. Reggie Fils-Aime a d’ailleurs récemment déclaré à la chaine King5, que Nintendo était intéressé pour faire quelques « expériences » avec les tablettes et les smartphones. Ce qui a dû encore plus alimenter la réflexion des spéculateurs.

We recognize that there are a lot of smartphones and tablets out there, and so what we’re doing is we’re being very smart in how we use these devices as marketing tools for our content.

Mais Nintendo est issu d’une longue tradition de constructeur et d’éditeur. L’abandon de l’exclusivité de certaines de ses licences aux terminaux mobiles aurait forcément des répercussions sur les ventes de 3DS et de Wii U, car après tout, les jeux qui se vendent et qui font vendre ces consoles sont à 90 % des jeux Nintendo. Dans les faits, les cadres de Nintendo, Iwata en tête, continuent d’avancer qu’une telle stratégie n’est pas à l’ordre du jour.

Dernier facteur en faveur de Nintendo : la Chine qui vient d’ouvrir son marché aux consoles de jeu vidéo, jusque-là prohibées. C’est une bonne nouvelle pour Nintendo qui a depuis toujours œuvré pour que l’interdiction soit levée. C’est certainement ce qui explique le pic de l’action, hier.

Cependant, Metro.co.uk nuance cette dynamique positive. La fin d’année a vu les softs de Nintendo truster les chartsnotamment au Japon — et la Wii U se vendre un peu plus que lors des mois précédents, notamment grâce à la sortie de gros jeux et des fêtes de fin d’années. Mais il semblerait que ces ventes restent en dessous de ce que Nintendo espérait. Quand ces chiffres seront dévoilés, les investisseurs seront peut-être un peu refroidis.

Le site rappelle également que la capitalisation boursière de l’entreprise, bien qu’elle ait bien augmentée depuis quelques mois, reste bien en dessous de sa période la plus faste, celle de l’apogée de la Wii en 2006. Il suffit de prendre un peu de recul sur la courbe que je vous ai montré tout à l’heure pour s’en rendre compte.

Cours de l'action Nintendo 10 ans

[Cliquez sur l’image pour l’agrandir] [Source]

À l’époque, Nintendo était même considérée comme étant l’une des 3 plus grandes entreprises japonaises. Il faudra un vrai nouveau phénomène comme la Wii pour réitérer l’exploit.

stopwatch 3 min.