Apple s’engage à améliorer la gestion des micro-paiements et verse 32,5 millions de dollars

Apple

Par Olivier le

Les micro-paiements sont une véritable manne pour les développeurs d’applications mobiles – le modèle dit du freemium (téléchargement gratuit avec du contenu supplémentaire payant) s’est révélé depuis longtemps extrêmement profitable.

in-app-purchases-ubergizmo

Oui mais voilà, il arrive parfois que les éditeurs gagnent indûment de l’argent, en particulier ceux dont la clientèle n’a pas encore l’âge de comprendre la valeur des choses. Aux États-Unis, Apple était sous le coup d’une enquête de la FTC (le gendarme du commerce) concernant la gestion des micro-paiements dans les applications iOS, après avoir été la cible d’un recours collectif. Plutôt que de subir un long procès, Cupertino a préféré accepter l’arrangement proposé par le FTC.

Dans les faits, Apple s’est engagé à rembourser 32,5 millions de dollars à 37.000 clients, dont les enfants ont dépensé plus que de raison dans des jeux. Un exemple parmi d’autres a frappé le FTC, celui de cette petite fille qui a claqué 2.600$ en biens virtuels dans le jeu Tap Pet Hotel – cette somme a été dépensée dans la fenêtre de 15 minutes durant laquelle il n’est pas nécessaire de redonner son mot de passe pour acheter une app ou un objet sur l’AppStore.

Apple s’engage également à améliorer la gestion des micro-transactions côté client, en s’assurant avoir reçu le consentement informé des consommateurs achetant sur la boutique. Cupertino rappelle avoir mis en place un système de contrôle parental plutôt efficace, mais qu’il faut dénicher dans les réglages d’iOS.

 

Source: Source