Normandy : une interface proche de Windows Phone, et des caractéristiques

Smartphone

Par Olivier le

Que le feuilleton Normandy, ce smartphone sous Android de Nokia, vous passionne ou vous laisse de marbre, il faut reconnaitre au flot de rumeurs sa constance : pas un jour ou presque ne se passe sans qu’une nouvelle fuite soit publiée.

BeG-LEfCAAI58o7

Après une photo qui date d’il y a trois jours, le Normandy est de nouveau dans l’actualité avec de nouvelles captures écran provenant d’Evleaks, et qui confirment la forte ressemblance de l’interface avec Windows Phone – sauf que l’appareil fonctionnerait bien sous Android. Nokia a développé une surcouche graphique ou plus surement, un fork à la manière d’Amazon et de sa gamme de Kindle Fire.

Les « tuiles » de l’interface indiquent que le constructeur proposera les services habituels (Twitter, Facebook, Vine… et même BBM) ainsi que ses propres applications Windows Phone, remaniés pour l’occasion pour fonctionner sous Android. On y trouve aussi une sorte de Centre de notifications.

Techniquement parlant, le Normandy pourrait intégrer un écran de 4 pouces, un processeur Qualcomm S4, 512 Mo de RAM, un capteur photo de 3 mégapixels, 4 Go de stockage, ainsi qu’un slot microSD et deux slots SIM. De l’entrée de gamme donc.

Pourquoi donc vouloir copier l’interface de Windows Phone sous Android, alors que Nokia se confond avec Windows Phone ? Ce d’autant plus que le fork développé pourrait ne pas être compatible Google Play, comme les Kindle Fire qui disposent de leur propre boutique… C’est une des nombreuses interrogations soulevées par ce décidément étrange smartphone.