Nintendo s’intéresse au marché de la mobilité… à des fins publicitaires

Smartphone

Par Jerome Durel le

C’est à l’occasion de la publication des résultats financiers – décevants, comme nous le disait le Journal du Gamer – de Nintendo que Satoru Iwata, président du groupe, cité par Bloomberg, s’est laissé aller à une petite confidence :

Nous envisageons un nouveau business. Compte tenu de l’engouement qu’il y a autour des appareils connectés, nous étudions naturellement les façons dont ils peuvent pousser l’industrie du jeu vidéo. Ce n’est pas aussi simple que d’autoriser le portage de Mario sur console.

original-1-600x337
Satoru Iwata

Un pas vers les smartphones qui trouve un son de cloche identique chez Reggie Fils-Aime, président de la branche américaine de Nintendo. Un peu plus prolixe que son patron, il n’a pas caché à King 5 que son entreprise cherchait surtout à utiliser la plateforme comme un outil marketing.

Nous reconnaissons qu’il y a beaucoup de smartphones et de tablettes. Alors ce que l’on cherche à faire c’est être malin sur la façon dont on peut les utiliser à des fins marketing.

L’homme précise tout de même que certains éléments de gameplay seront probablement intégrés. Il préfère toutefois calmer les joueurs qui espèrent un jour profiter des licences nippones sur smartphone :

Nous pensons que la meilleure façon de profiter de nos jeux est sur nos consoles, donc nos jeux dans leurs versions complètes seront uniquement disponibles sur les appareils Nintendo.

Les amateurs du verre à moitié plein remarqueront que cela ne ferme pas totalement la porte à des « spin-off » sur smartphones.