Orange veut tirer les coûts du roaming vers le bas

Smartphone

Par Jerome le

Sans doute pour répondre à Free Mobile qui a récemment annoncé que le roaming depuis la Guyane ou encore l’Italie (parmi d’autres) sera désormais décompté du forfait, Orange veut aussi tordre le cou aux tarifs du roaming, du moins en Europe.

logo-orange
Stéphane Richard l’a dit lui-même durant une convention réunissant les cadres de l’entreprise selon La Tribune. Si le PDG a avoué ne pas être enchanté par le cadre réglementaire imposé par la Commission européenne et Neelie Kroes qui souhaite, à terme, la fin du roaming dans l’Union, l’homme veut faire preuve de pragmatisme, jugeant qu’il faut

transformer cela en vraie opportunité, soyons pragmatiques et audacieux ! Ce doit être une de nos priorités commerciales : il faut améliorer nos offres, en particulier sur la data […] Orange sera le premier opérateur à proposer le trafic inclus dans tous les pays européens où il est présent. 

Une bonne nouvelle même si l’offre ne concernera que les pays ou Orange est présent. On citera notamment l’Espagne et le Royaume-Uni, ou encore la Belgique via Mobistar, détenu à 52,1% par le groupe français.

Évitons également de sauter de joie dans la mesure où les offres n’ont pas encore été détaillées. Cela concernera certainement les forfaits les plus onéreux dans un premier temps. On attend donc que les effets suivent les déclarations.