[Débat] « Ne pas se concentrer sur les histoires, plutôt sur les personnages » prodigue un développeur de LoL

Par Fabio le

Le débat est lancé, et intéressant. Selon Tom Abernathy, le responsable du pôle narration chez Riot Games (League of Legends), les joueurs gardent en mémoire les personnages plutôt que les histoires.

Amumu

La Game Developers Conference de San Francisco, qui se déroule en ce moment-même, devrait faire ressortir quelques problématiques intéressantes, comme celle dont on parle ici. Selon Tom Abernathy donc, les développeurs doivent en priorité crédibiliser leurs personnages.

Les joueurs ne retiennent pas les scénarios ; ce qu’ils retiennent, ce sont les personnages. Les joueurs accrochent à un jeu s’ils sont attirés par les personnages.

Il faut travailler sur ce que les joueurs vont retenir, sur ce qui sera le plus important pour eux à long terme.

Je ne sais pas si je suis absolument sur la même longueur d’onde, les choses ont l’air quand même plus complexes que ça, mais on voit ce qu’il veut dire. Combien de scénarios marquants pouvez-vous nous citer ? Sûrement quelques uns. Mais combien de personnages de jeux vidéo marquants avez-vous à l’esprit là, en ce moment ? Sûrement beaucoup plus.

Oui, on se souvient des personnages en premier lieu, mais ils ne sauraient être totalement ce qu’ils sont sans le contexte dans lequel on les a insérés, ou sans la biographie qu’on leur a créé.

Avant de vous laisser donner votre avis, ça nous intéresse, laissez moi vous citer un peu de Kundera, dans La Plaisanterie :

En fait, j’aime chez la femme non pas ce qu’elle est pour elle-même, mais ce par quoi elle s’adresse à moi, ce qu’elle représente pour moi. Je l’aime comme un personnage de notre histoire à nous deux. A quoi rimerait un Hamlet privé du château d’Elseneur, d’Ophélie, de toutes les situations concrètes qu’il traverse, du texte de son rôle ? Qu’en resterait-il hormis je ne sais quelle essence creuse et illusoire ?

Source: Source
stopwatch 2 min.