Le futur supplicié de George R.R. Martin a le sourire

culture geek

Par Olivier le

Un employé de Facebook va accepter, avec le sourire et contre monnaie sonnante et trébuchante, de se faire tuer dans le prochain tome de A Song...

Un employé de Facebook va accepter, avec le sourire et contre monnaie sonnante et trébuchante, de se faire tuer dans le prochain tome de A Song of Ice and Fire, la saga de George R.R. Martin qui a inspiré la série TV Game of Thrones.

game-of-thrones-gif-3

L’auteur a organisé ce concours afin de remplumer un sanctuaire pour loups, sa grande passion. Un don de 50$ équivalait à un t-shirt, 600$ un livre de cuisine dédicacé… et pour 20.000$, le droit de mourir dans ce prochain livre !

Deux « places du mort » étaient proposées, qui ont rapidement trouvé preneur. Si le deuxième slot souhaite conserver l’anonymat, le premier est un employé de Facebook. Il ne s’agit pas de Mark Zuckerberg, mais du plus anonyme David Goldblatt, qui pense n’avoir rien fait « d’extraordinaire », comme il le raconte au Hollywood Reporter. Il a choisi la lignée et le statut de son personnage dans le livre : il sera un Valyrian, ancêtre de la maison Targaryen.

Sa mort — virtuelle— promet d’être particulièrement sanglante et gore, comme toutes celles des bouquins du bon George. En tout et pour tout, ce dernier a récolté 350.000$ pour son sanctuaire.

Source: Source