[Sélection maison] Nos 10 jeux préférés de l’E3 ne sont pas ceux que vous croivez !

Par Gaylord le

White Night

white night

Le roman noir n’est pas un genre qui se bouscule sur nos consoles, une injustice que les Lyonnais de Osmose Studio tentent de réparer avec White Night. Enfermé dans un manoir, le joueur contrôle un détective blessé, évoluant dans un univers en noir et blanc cell shadé de toute beauté et aux plans très esthétiques. Cousin lointain du premier Alone in the Dark, le jeu s’inspire de la même recette : on avance à tâtons, on fouille et on se fait surprendre. En prime, des effets lumineux remarquables et un gameplay qui s’articule à merveille autour de ce gimmick.

White Night débarque cette année sur Steam (PC, Mac) et Xbox One.

Roundabout

roundabout

Il y a les jeux qui nous font décrocher la mâchoire par leur beauté ou leur gameplay, puis il y a Roundabout qui boxe dans une autre catégorie : le wtf sans retenue aucune. Dans une sorte d’hybride entre Crazy Taxi et les heures les plus sombres de KuruKuru Kurin on incarne Georgio Manos, chauffeur de limousine empêtré dans tout un tas de complots burlesques. Chaque passager se confie plus qu’il ne faut à l’héroïne muette dans des scènes loufoques, tournées avec de vrais acteurs qui surjouent à merveille. Puis on passe la première et le jeu en remet une couche. Roundabout, aka le galet d’amour jeté dans un océan de productions convenues.

Un vague « 2014 » en guise de date de sortie, sur PC et Xbox One. Day One, GOTY, direct baby.

Fenix Rage

fenix rage

Parmi le milliard de jeux à tester en trois tout petits jours, la lassitude peut gagner le plus vaillant des journalistes de jeu vidéo. Il lui arrive de faire la fine bouche, voire de faire l’impasse sur certains jeux. C’est très rare mais disons que ça arrive, et ça a bien failli m’arriver avec Fenix Rage que j’ai injustement pris pour un clone sans envergure de Super Meat Boy. Les toutes premières secondes confirment une structure identique, mélange de patterns à maîtriser par cœur et de die & retry à répétition. Puis arrivent des ajouts surprenants comme le dash, la téléportation ou le jeu avec les éléments feu/glace qui ont vite fait de remettre le plus blasé des joueurs dans le droit chemin. PARDON FENIX RAGE TU ES TRÈS BIEN EN FAIT RENDEZ MOI MA CARTE DE PRESSE MAINTENANT.

Fenix Rage arrive bientôt sur Playstation 4, Steam (PC) et Xbox One.

Lovers in a dangerous spacetime

lovers in a dangerous spacetime

Sans prévenir, je vous balance à la tronche le jeu le plus choupi de cet E3. Perdu dans des niveaux générés aléatoirement, le joueur s’attelle à la manœuvre de son vaisseau, non pas en le dirigeant directement mais en gérant l’équipe (de deux) à bord. Seul, le joueur doit déplacer son personnage d’un poste à un autre à la manette en donnant des ordres à l’autre. En co-op local, le jeu prend toute sa saveur grâce à l’alliance obligatoire avec son wingman pour faire face aux hordes d’ennemis venant de tous les côtés. La gestion en temps réel couplée à la gymnastique du shoot ’em up s’intègre rapidement, ne reste alors plus que le problème de la mauvaise foi à régler au moment du game over

Aucune date annoncée pour le jeu développé par Asteroid Base, prévu sur Xbox One et Steam (PC, Mac).

Rollers of the Realm

rollers of the ream

Grand fan de Puzzle Quest, je ne pouvais être que conquis par Rollers of the Realm. On oublie le match 3, les développeurs de Phantom Compass ont choisi d’articuler le gameplay autour du pinball. Qui dit RPG comme son modèle de cœur, dit personnages (ou plutôt billes) aux caractéristiques uniques. On est amené à incarner selon les besoins un chevalier à la bille plus lourde mais plus lente, une guérisseuse qui fait réapparaître les billes tombées ou un voleur plus rapide, avec la possibilité de switcher en temps réel en coinçant la bille à l’aide des flippers. L’aire de jeu est bien animée, bourrée de petits secrets à débloquer, de missions secondaires pour engranger des points. Il a fallu cinq vigiles pour me faire lâcher la manette.

Rollers of the Realm arrive en fin d’année sur Playstation 4, PS Vita et Steam (PC).

PAGE PRÉCÉDENTE