[Plot twist] La fédération internationale cède et accepte les femmes dans les compétitions d’e-Sports

Par Corentin le

Il aura suffi d'un bad buzz et une réprimande de Blizzard pour que l'IeSF ouvre les compétitions à tous les sexes. Vous l'avez certainement lu ici...

Il aura suffi d’un bad buzz et une réprimande de Blizzard pour que l’IeSF ouvre les compétitions à tous les sexes.

Finalement c'est bon

Vous l’avez certainement lu ici en dernier, le shitstorm autour de l’interdiction faite aux femmes de participer aux tournois Hearthstone a fait du bruit. Aujourd’hui, sur le site officiel de l’IeSF, un billet nous apprend que les choses ont évolué dans le bon sens.

L’IeSF a entendu la communauté des joueurs a soigneusement pris en considération leurs opinions. En raison, de ces préoccupations, l’IeSF a organisé une réunion d’urgence pour y répondre.

En conséquence de quoi, l’IeSF aura désormais deux catégories d’événements : les événements “Ouvert à tous” et les événements réservés aux femmes. Les événements qui étaient auparavant réservés aux hommes seront désormais ouverts à tous les sexes. Quant aux événements réservés aux femmes, ils le resteront.

L’IeSF justifie le maintien de tournois féminins en plus des tournois masculins pour favoriser l’intégration des femmes dans les tournois d’e-Sports

[Le bureau de l’IeSF] invoque l’importance de fournir aux joueuses de grandes opportunités de concourir dans des tournois d’e-Sports, pour l’instant dominés par les hommes.

[…]

Sans effort particulier pour améliorer cette représentation [féminine], l’e-Sport n’atteindra jamais une véritable parité.

Des tournois mixtes et des tournois réservés aux femmes donc. Pourquoi pas. Tant que les tournois principaux sont mixtes et acceptent aussi bien les hommes que les femmes, je pense qu’il n’y a pas de mal à mettre en avant les joueuses, en particulier, dans un autre tournoi en parallèle.

Il semblerait cependant que cette réaction rapide de l’IeSF ne vienne pas uniquement de la grogne des joueurs. GamesBeat a contacté Blizzard, l’éditeur et le développeur d’Hearthstone, pour savoir s’ils avaient poussé l’IeSF à prendre une telle décision. Et il semblerait bien que oui. D’après le porte-parole de l’éditeur, Blizzard a bien été en contact avec la fédération pour lui demander de changer son règlement.

Nous n’autorisons pas l’utilisation de nos jeux dans des tournois qui ne soutiennent pas l’intégration de tous les joueurs et nous travaillons avec nos partenaires pour nous assurer que nous partageons le même objectif.

En espérant que ça ne jette pas un froid entre Blizzard et l’IeSF.

UN FROID.
BLIZZARD.

(☞゚ヮ゚)☞ VOUS L’AVEZ ? ☜(゚ヮ゚☜)

stopwatch 4 min.