Amazon veut tester ses drones et fait une requête à la FAA

Ville de Geeks

Par Pierre le

Amazon a dévoilé Prime Air, son service de livraison par drone, il y a quelques mois. Alors que la FAA, l’agence de sécurité aérienne américaine, avait refusé l’utilisation de ces engins à Amazon, la firme de Jeff Bezos ne baisse pas les bras pour autant.

amazon-p1

Si Prime Air est pour l’instant synonyme de doux rêve, Amazon ne lâche pas l’affaire. En effet, la société a réalisé une demande auprès de la FAA pour utiliser ses engins. Une demande bien particulière puisqu’elle concerne un endroit en particulier. Un endroit situé dans la grande banlieue de Seattle et dépourvu d’habitations. Car c’est bien cela qui inquiète l’agence américaine. Si un drone subit une avarie et tombe sur un civil, les conséquences pourraient être dramatique.

Amazon demande cette autorisation pour continuer à tester ses machines. Pour rappel, Prime Air est un service qui permettra de vous faire livrer par un drone si vous vous situez à proximité d’un entrepôt de la firme.

Une idée cool sur le papier mais qui pourrait être synonyme de joyeux bazar si ces machines se démocratisent dans nos cieux.

Source: Source