Free to Pay : Il dépense 37 000 euros dans un jeu « gratuit »

Par Henri le

Les boutiques d’applications en ligne regorgent de jeux dits « gratuits ». Mais ces derniers peuvent coûter finalement bien plus cher aux imprudents.

game-of-war

Le modèle du free to play fait un carton sur les stores en ligne pour mobiles. En témoigne le succès d’entreprise comme Zynga ou King. Parmis la palanquée de titres disponibles, un jeu sort la tête du lot. Game of War : Fire Age, un jeu de gestion disponible sur l’Apple Store, engrange en effet plus de 600 000 dollars de chiffre d’affaires par jour.

Cette réussite financière est évidemment due à l’achat d’éléments in-app, qui permettent de favoriser les joueurs qui mettent la main à la poche. Mais ces achats se font souvent trop facilement. La commission des jeux de Hasard belge a ainsi tiré la sonnette d’alarme dans Het Nieuwsblad après qu’un adolescent belge ait dépensé plus de 37 000 euros sur la carte bleue de ses parents dans le titre en question. Une fois les coordonnées bancaires couplées au compte (ici iTunes), la facture s’est envolée.

D’après la mère du jeune homme de 15 ans, il ne faudrait cliquer qu’une seule fois pour que l’achat soit finalisé. Le montant de la somme a évidemment mis la famille dans l’embarras.

Selon vous, qui faudrait-il responsabiliser ?

stopwatch < 1 min.