Si tout va mal, c’est la faute d’Apple

Apple

Par Olivier le

La Finlande n’est plus ce qu’elle était. Ce phare éternel de l’industrie du papier et de la téléphonie (Nokia) a même vu sa note dégradée d’AAA à AA+ par l’agence Standard & Poor’s, c’est dire si la situation est grave.

Finland-Army

Et pour expliquer la raison de ces déconvenues, le Premier ministre du pays Alexander Stubb a une cible toute trouvée : « On peut dire que l’iPhone a tué Nokia et que l’iPad a tué l’industrie finlandaise du papier », a t-il assuré durant une interview pour CNBC. Tout est donc de la faute d’Apple !

Stubb rajoute cependant, pour faire bonne mesure : « Nous allons revenir dans la course », assure t-il. Il est vrai que l’iPhone a porté un coup dur à toute l’industrie de la téléphonie, redessinant à grand coup de marteau un paysage qui était auparavant largement dominé par Nokia, dont les activités mobiles ont été reprises par Microsoft.

Quant à l’iPad, la critique est moins pertinente : le papier se mourrait déjà à petit feu avant l’apparition de la tablette tactile d’Apple. Et le concept du « zéro papier » ne date pas de 2007, année de lancement de la première ardoise du constructeur californien.

Source: Source