Les Tortues Ninja montrent que les enfants sont les plus hipsters d’entre nous

culture geek

Par Corentin le

Pourquoi les aspects subversifs attirent tant les enfants ? C’est ce que BiTS essaye de découvrir cette semaine.

BiTS Tortues Ninja

Le 15 octobre dernier sortait le dernier film des Tortues Ninja, on vous en parlait d’ailleurs ici. Ce long-métrage représente le dernier aboutissement de la longue épopée d’une saga qui a commencé dans les bacs de comics indépendant aux États-Unis.

L’épisode de BiTS de cette semaine vous propose de faire le lien entre la créativité de la scène indépendante, qu’elle soit dans la bande dessinée ou les dessins animés, et l’engouement des enfants pour le subversif.

C’est vrai, quoi. Des #Tortues, #Mutantes, qui sont également des #Ninjas, qui ne jurent que par la #Pizza et qui portent les noms des plus grands artistes de la #Renaissance. Excusez-moi, mais niveau Kamoulox, les Tortues Ninja, elles touchent leur bille.

Et cette « anarchie », ce grand n’importe quoi, touche aussi un public plus large que prévu, pas seulement les enfants. Il suffit de se promener sur Tumblr pour tomber sur des fandoms fournis consacrés à Adventure Time, dessin animé non-sens par excellence, ou Gravity Falls. Plus mainstream, prenez Bob l’éponge. Vous connaissez forcément des fans de Bob l’éponge adultes dans votre entourage.

Gravity Falls, Bob l'éponge et Adventure Time, autant de trips "stoner" qui plaît aux petits comme aux grands.
Gravity Falls, Bob l’éponge et Adventure Time, autant de trip « stoner » qui plaît aux petits comme aux grands.

Mais alors, est-ce que l’« anarchie » décrite dans cet épisode de BiTS est uniquement liée à l’enfance ? N’est-ce pas aussi lié à une génération qui a particulièrement grandi avec des dessins animés, comme les Tortues Ninja, justement ? Une génération de grands enfants qui a réussi à conserver une part de curiosité et d’anticonformisme ?

La question mérite d’être posée.