Kim Dotcom veut exporter son parti politique aux Etats-Unis

Business

Par Pierre le

Kim Dotcom se dit ruiné. Mais le bonhomme ne compte pas se laisser abattre. Il a en effet plein de projets, comme exporter son parti politique dans le pays de l’oncle Sam.

salegueule


Dotcom a en effet lancé l’Internet Party en 2013 en Nouvelle-Zélande.
Certes, ses scores n’ont jamais été fous, mais il a le mérite de vouloir faire bouger les choses en proposant notamment plus de souplesse sur le partage des données et des biens culturels.

Hors de question que Dotcom aille aux Etats-Unis pour fonder son parti, il se ferait arrêter à la descente de l’avion. Non. Il veut un Internet Party dirigé par des américains, qui défendent leur droit dans leur pays. Dotcom ne serait là qu’en temps de figure de proue, contribuant à l’image du parti et faisant de la communication pour son compte.

Dotcom a du travail. Entre son extradition qui lui pend de plus en plus au nez, la promo de son album, la gestion de Mega et ses parties de Caloffe, c’est un homme très occupé.

Source: Source