Kate Winslet, 1er rôle féminin de « Jobs » ?

Cinéma

Par Elodie le

Après l’abandon de Natalie Portman des négociations autour de sa participation au biopic consacré à Steve Jobs, d’après la biographie de Walter Isaacson, les derniers échos annoncent l’entrée en négociation pour le premier rôle féminin d’une actrice de taille : Kate Winslet.

Kate-Winslet-first-role-jobs

Ils avaient annoncé qu’ils se remettaient immédiatement au travail pour trouver une remplaçante à Natalie Portman, et les studios n’ont donc pas traîné. Moins de deux semaines après l’annonce du retrait de l’actrice oscarisée pour Black Swan du projet, c’est donc Kate Winslet, également oscarisée pour The Reader, qui serait sur les rangs pour interpréter le premier rôle de Jobs, selon Variety.

Premier rôle qui sera sans doute celui de la fille du fondateur d’Apple, Lisa Nicole Brennan-Jobs, puisque pour Aaron Sorkin (qui planche sur le scénario avec les producteurs : Scott Rudin, empêtré dans le mini scandale du SonyLeaks version gossip d’Hollywood suite à la diffusion de ses emails épicés avec Amy Pascal boss de Sony Pictures, Mark Gordon et Guymon Casady) elle est véritablement « l’héroïne » du film.

C’est véritablement la relation qu’il entretenait avec sa fille, Lisa, qui m’a intrigué. Elle n’a pas participé à l’écriture du livre sur son père, car au moment où Walter Isaacson l’écrivait, Steve était encore vivant et elle ne voulait pas prendre parti pour l’un de ses parents. Je me sens chanceux qu’elle ait accepté de me rencontrer plus tard, lorsque je travaillais sur le script du biopic. Ce sera l’héroïne du film.

Variety nous apprend notamment que Jeff Daniels (à l’affiche de Dumb & Dumber De, que nous avons rencontré avec Jim Carrey, et de la série The Newsroom dont l’ultime saison vient de s’achever aux États-Unis) serait intéressé pour incarner l’ancien président d’Apple, John Scully, bien qu’aucune n’offre n’ait été faite.

Michael Fassbender est toujours partant pour incarner Steve Jobs tandis que Seth Rogen devrait lui donner la réplique en tant que Steve Wozniak, tout cela avec Danny Boyle et des studios Universal.

Source: Source