Pour muscler la sécurité du Black, Boeing fait appel à BlackBerry

Smartphone

Par Membre rédacteur le

Boeing prépare un mystérieux smartphone baptisé Black. L'appareil, en gestation depuis 2012, dispose d'une fonction plutôt étonnante : il est capable de s'auto-détruire ! Ce mobile...

Boeing prépare un mystérieux smartphone baptisé Black. L’appareil, en gestation depuis 2012, dispose d’une fonction plutôt étonnante : il est capable de s’auto-détruire !

boeing-black

Ce mobile digne de Mission Impossible va recevoir une aide bienvenue pour muscler sa sécurité. John Chen, le CEO de BlackBerry, a en effet fait savoir que le constructeur allait aider Boeing dans ce domaine. Dans le détail, le Black va intégrer la plateforme BES 12 de BlackBerry.

Sécurité oblige, Chen n’est pas allé plus loin dans les détails, mais on imagine qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour le constructeur canadien. Quant à Boeing, BES 12 ne fait que renforcer l’arsenal de sécurité autour du Black, un smartphone sous Android doté d’un écran de 4,3 pouces (960 x 540), un processeur dual-core Cortex A9 cadencé à 1,2 Ghz, 1 Go de RAM, une batterie de 1.590 mAh et le support de la 4G.

L’appareil intègre aussi deux ports SIM, un transmetteur satellite et un scanner d’empreintes digitales. Et si l’on tente d’ouvrir le capot, le terminal efface automatiquement les données.

Source: Source