[Megaupload] Procédures judiciaires contre l’entourage de Kim Dotcom

Business

Par Elodie le

Pas de trêve dans la guerre entre les États-Unis et Kim Dotcom. Des raids et saisies ont été effectués contre des membres de sa famille mais aussi celle d’anciens dirigeants de Megaupload. Son ex-femme a par ailleurs été mise en examen.

raid_saisies_kim_dotcom_famille

Même s’il demeure libre en attendant une éventuelle extradition réclamée par les États-unis, les ennuis ne s’arrêtent pas pour autant pour Megaupload et son VRP de luxe Kim Dotcom.

Selon lui et ses messages postés depuis son compte Twitter, le gouvernement effectuerait des raids contre sa famille, des responsables de Megaupload et leur entourage, avec la complicité des autorités hongkongaises et australiennes.

« Difficile de comprendre pourquoi le gouvernement Hongkongais soutiendrait ces actions si draconiennes contre des résidents et des entreprises Hongkongais »

Ainsi sa mère, vivant en Allemagne, aurait vu la voiture offerte par son fils saisie par les autorités. Tout comme un appartement sis à Hong Kong et détenu par sa famille avec tout ce qui se trouvait à l’intérieur.

Son ex-femme Mona aurait été mise en examen et ses actifs, dont ses comptes bancaires, saisis par le gouvernement australien.
Celui qui aurait fait plier les pirates de Lizard Squad ne sombre pas dans le fatalisme pour autant :

« Vous savez que vous avez gagné quand ils commencent à attaquer les gens que vous aimez ».

« Je suis toujours là, combattant. J’ai créé Mega à partir de rien, j’ai exposé les gouvernement américain et néozélandais, nous allons revenir au top. Vous êtes avec moi ? »