Facebook fait sa com’ : 78 000 emplois créés en France en 2014

Général

Par Elodie le

Selon une étude Deloitte commandée par Facebook, la firme de Menlo Park peut se targuer d’avoir généré la création de 78 000 emplois indirects en France pour l’année 2014 mais également 7 milliards de dollars d’activité économique.

facebook-emplois-france-78000-2014

Communication de chiffres

Des résultats à faire pâlir d’envie notre gouvernement. Jugez plutôt. L’étude du cabinet Deloitte (cabinet d’audit et de conseil) établit que Facebook a permis la création de 78 000 emplois indirects en France en 2014 et a généré pour 7 milliards de dollars d’activité économique sur le territoire national.

Facebook qui compte 28 millions d’utilisateurs en France et 1,35 milliard à travers le monde peut également se targuer d’être à l’origine de la création de 4,5 millions d’emplois (hors revenus de l’entreprise elle-même) dans le monde et de plus de 227 milliards de dollars de valeur !
« Autour du réseau social, un véritable écosystème regroupant des grandes et petites entreprises, des start-ups innovantes, des éditeurs, des développeurs ou encore des agences médias continue de se développer et d’utiliser Facebook comme un outil de travail, de marketing et de développement économique« , précise le communiqué.

Pour la France en particulier, ces chiffres se découpent ainsi :
– 3,3 milliards de dollars et 36 000 emplois grâce à l’impact « marketing » de Facebook,
– 1,8 milliard de dollars et 27 000 emplois créés dans le secteur de l’économie des applications mobiles,
– 1,6 milliard de dollars et 16 000 emplois créés à travers la contribution de Facebook à la demande d’appareils connectés.

crédits : AP Photo/Paul Sakuma, File
crédits : AP Photo/Paul Sakuma, File

Faisant de la France le 4e pays à profiter de l’impact économique de Facebook, après les États-Unis (100 milliards de dollars de valeur et de 1,1 million d’emplois crées), le Royaume-Uni et le Brésil.
Des chiffres qui font la « fierté » de Facebook :

« Ces chiffres démontrent que Facebook contribue fortement au dynamisme économique de tous les pays où ses services sont utilisés. En renforçant chaque jour son rôle de partenaire des entreprises de toutes tailles, Facebook se révèle être un accélérateur de croissance économique mondial grâce à son ancrage fondamentalement local », déclare Laurent Solly, Directeur Général de Facebook France.

Et opération de com’

Un message et une étude qui tombe à pic, Facebook poursuivant ses appels du pieds aux entreprises afin que sa plateforme devienne un outil incontournable pour elles : chaîne vidéos (et donc édition) pour les marques et concurrence directe à Youtube) et réseau social professionnel avec Facebook at Work.

Une étude qui tend à démontrer que Facebook représente un « levier de croissance majeur pour l’économie mondiale et française ». L’Union Européenne n’est d’ailleurs pas en reste puisqu’elle est la 2e zone derrière les États-Unis à profiter de « l’effet Facebook » avec 51 milliards de dollars d’activité économique générée et 783 000 emplois crées.

Un levier qu’on évitera donc d’embêter avec des questions d’optimisation fiscale, comme l’OCDE par exemple…
Facebook est régulièrement soupçonné de payer des impôts quasi symboliques en France, la firme ayant installé son siège international dans la capitale irlandaise. Mais avec ce qu’elle rapporte, on ne va pas chipoter…

Facebook-Deloitte_Infographic_FINAL

Source: Source