[Parole aux lecteurs] Les jeux vidéo, plus c’est long, plus c’est bon ?

Par Corentin le

La polémique autour de la durée de vie de The Order 1886 relance le débat sur la longueur des jeux.

Theordergégé

Aaaaaah, la durée de vie. C’est un des marronniers de la presse jeu vidéo, vous savez ? Dès qu’un jeu à gros budget très attendu sort et que la durée de vie n’est pas nécessairement à la hauteur des attentes, les notes en pâtissent et les critiques fusent.

S’il est évident que la durée de vie d’un jeu vidéo peut être une raison d’acheter ou de ne pas acheter ledit titre (après tout, 70 euros, ce n’est pas non plus un maigre investissement), quelle importance faut-il donner à cette caractéristique ? De plus, les titres qui gonflent artificiellement la durée de vie à grands coups d’objets à collectionner et de backtracking sont-ils nécessairement meilleurs ?

En tout cas, dans la rédaction, le consensus semble se faire sur le rapport avec le prix du jeu. Pour Henri, « un jeu vendu au prix fort doit justifier d’une certaine durée de vie ». Quant à Pierre, il pense que « si on paye son jeu 20 euros, c’est moins grave s’il est court. Après il ne faut pas oublier les aspects comme le multijoueur qui peuvent nous garder encore quelques heures devant un jeu ».

Quant à moi, je suis plutôt d’accord avec cette idée. Le jeu vidéo étant un divertissement qui peut vite coûter cher, il est assez normal que le joueur en ait un minimum pour son argent. Quand la comparaison est faite avec le cinéma ou les livres, avec des arguments du style : « On ne mesure pas un livre à son nombre de pages », je pense que cela n’est plus vrai au-delà d’un certain prix. On n’achète jamais un roman, même long, à plus de 30 euros. Quant au cinéma, il est rare de voir un film qui dure moins d’1h30 et on ne dépense pas souvent plus de 10 euros.

Et vous, alors ? Pensez-vous que la durée de vie d’un jeu vidéo est importante dans la critique qu’on en fait ?

Dites-nous tout dans les commentaires !

stopwatch 3 min.