Android : Microsoft part en guerre contre Kyocera

Microsoft génère beaucoup d’argent avec son programme de licences croisées avec les constructeurs d’appareils Android. Tout le monde passe à la caisse, y compris les plus grands groupes comme Samsung : personne n’aimerait batailler en justice contre l’éditeur de Windows qui estime posséder des brevets couvrant des technologies utilisées dans le système d’exploitation de Google.

kyocera-brigadier-1131-002

Il y en a un qui se fait cependant tirer l’oreille. Kyocera enfreindrait ainsi sept brevets détenus par Microsoft dans ses mobiles Hydro et Brigadier, sur des fonctions tel que la localisation et la messagerie.

Microsoft espère pouvoir régler le problème autour d’une table et pas dans une cour de justice, mais il n’hésitera pas à forcer Kyocera à en répondre dans un prétoire. Les demandes de Redmond ont de quoi refroidir le constructeur, puisque Microsoft réclame l’interdiction de la vente sur le territoire américain des produits de Kyocera. L’histoire nous apprend cependant que ce genre d’affaires se règle habituellement sur tapis vert.

Source: Source