C’est officiel, la scène indépendante amiibo pète les plombs

Par Henri le

Les amiibo rapportent beaucoup d’argent à Nintendo, qui a bien l’intention de décliner tous ses personnages virtuels en figurines de résine. Mais certains amateurs en font aussi. Pour le meilleur… et pour le pire. Vu le succès foudroyant des amiibos, il n’est pas étonnant que certains particuliers se soient également prêtés au jeu. Cela a […]

Les amiibo rapportent beaucoup d’argent à Nintendo, qui a bien l’intention de décliner tous ses personnages virtuels en figurines de résine. Mais certains amateurs en font aussi. Pour le meilleur… et pour le pire.

a6wcq2os4chfdhhxfcyc

Vu le succès foudroyant des amiibos, il n’est pas étonnant que certains particuliers se soient également prêtés au jeu. Cela a d’ailleurs donné lieu à de magnifiques réalisations, comme on vous le montrait récemment. Mais tous n’ont pas la même vision de cet « art »…

C’est ce qu’on peut constater lorsque l’on voit cette figurine de « Sanic Hegehog » inspiré d’une célèbre vidéo YouTube, montrant un piètre dessinateur tentant de dessiner l’égérie de Sega sur MS Paint. C’est bien évidemment la version préférée de Kocobé, et il est disponible à la vente.

il_570xN.740540322_dr49

Dans le même genre, on pense également à cette salière, référence non dissimulée à l’expression « to be salty » lorsque l’on perd à Super Smash Bros. On est dans le meta profond.

Bref, les fous sont de sortie.

stopwatch 3 min.